REFLEXION

AIN NOUISSY :Des pistes boueuses et impraticables



Les multiples doléances des citoyens du douar "El Hayt" concernant l’aménagement d'un chemin digne de ce nom, les reliant aux autres localités de la commune d'Ain Nouissy, ne semblent point aboutir à cette réalisation tant attendue. Depuis des années, le douar devient un véritable bourbier dès l'annonce des premières gouttes de pluie, ses pistes s’enlisent dans la boue et la circulation piétonne devient presque impossible. Des mares d'eau se forment et gênent la circulation des personnes et des véhicules qui se déplacent difficilement au sein du bourg oublié par toute opération tendant à l'amélioration du cadre de vie de ses habitants. Selon un des résidents de cet hameau, M.D.H, les conditions de vie restent des plus défavorisées au douar, les pistes sont poussiéreuses en été  et boueuses en hiver, les coupures d'électricité sont fréquentes, le transport public est presque inexistant et l'unique moyen de transport qui transite par le douar préfère déposer les gens à deux kilomètres du bourg. Il soulève souvent l'impraticabilité de la piste et ne tient nullement à se rendre sur ce lieu où il risque d'endommager son car selon les déclarations d'autres citoyens rencontrés à l'attente de ce bus.            

L.Ammar
Dimanche 11 Novembre 2012 - 01:00
Lu 198 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+