REFLEXION

AIN MANSOUR - MASCARA : Des éleveurs du douar Lahdjar sommés d’évacuer leurs troupeaux

Des fellahs du douar Lahdjar dans la localité de Ain Mansour dans la daïra de Hachem se sont présentés à notre bureau de Mascara pour dénoncer la décision que vient de prendre l’APC de Hachem à l’encontre de trois d’entre eux leur notifiant par le biais de la Gendarmerie nationale de faire évacuer leur troupeau du douar.



En effet, B.D et A.G deux éleveurs qui possèdent plus de 500 têtes d’ovins et un nombre important de bovins se voient convoqués par la Gendarmerie nationale pour leur notifier la décision du P/APC qui les invite à évacuer leur troupeau du douar vers d’autres lieux sinon le vendre, alors que l’ensemble des habitants du douar ont un troupeau mais personne n’a été inquiété. A la suite de ça, on a tenté de contacter le P/APC sur sa ligne personnelle, mais son téléphone ne répondait pas. B. Dahmane disait « le douar est fait pour l’élevage d’ovins et de bovins et c’est un plus pour l’économie nationale, maintenant si au douar on nous interdit de faire de l’élevage où voulez-vous qu’on le fasse ? Sachez ,qu’au niveau de notre douar plus de 400 familles pratiquent l’élevage pour lequel les gens continuent à vivre dans ce douar, sinon  « il faut émigrer à la ville» A.G dit de son coté, « si on ne veut pas de nous dans ce douar, qu’on nous attribue une parcelle de terrain sur les terres excédentaires et qu’on nous laisse avec nos élevages, c’est nos sources de vie, on ne peut pas se séparer de ces bêtes avec qui nous vivons il y a des décennies. Le douar en question a été construit illicitement et aujourd’hui les gens veulent nous priver de nos biens, que ceux qui ne veulent pas de ces bêtes et qui sont une minorité quittent  les lieux ». L’élevage est une source très importante pour l’économie de notre pays, et puis l’Etat encourage les gens par des aides à l’habitat rural, par des prêts sans intérêt, tous les moyens d’encouragement pour maintenir les citoyens dans les campagnes afin de produire et de penser à l’après pétrole, mais certains P/APC prennent des décisions à la hâte pour pénaliser les gens et puis agir contrairement à ce qui est dicté par l’Etat.

B.Boufaden
Mercredi 17 Juillet 2013 - 22:00
Lu 240 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+