REFLEXION

AIN EL TURCK :Les malades mentaux reviennent

Après une accalmie qui a duré tout juste deux mois suite à la campagne de ramassage des malades mentaux au niveau de la ville et ses environs, faite par les services sociaux de la commune en association avec la direction de l’Action sociale de la wilaya d’Oran et les services de la santé publique. Voilà que les riverains assistent passivement au retour de ces mêmes malades mentaux pris lors de la campagne citée.



AIN EL TURCK :Les malades mentaux reviennent
Ils déambulent et provoquent les passants à longueur de journée dans les artères de la cité créant un climat de peur surtout pour la gente féminine. «Le même fou que vous voyez a agressé ma copine il ya de cela quatre mois, il l’a frappée d’un coup de poing en pleine poitrine» nous a déclaré une jeune lycéenne. «Ils ont été emmenés dans des ambulances en plein mois de juillet, comment sont-ils revenus? Je dois maintenant redoubler de vigilance en surveillant mon étalage» nous a dit un commerçant occupant un magasin en plein centre-ville d’Ain El Turck. «J’ai peur pour mon garçon, je l’emmène le matin à l’école mais l’après-midi je ne peux pas venir le chercher car je travaille» nous a déclaré une jeune femme fonctionnaire.  Tous sont unanimes pour dire que ces malades mentaux sont un vrai danger ambulant pour la vie de la cité. Un élu de l’assemblée populaire nous a révélé que la commune a pleinement joué son rôle en associant les véritables partenaires pour mettre fin à cette situation, et qu’ils sont conscients du problème qui clochardise la ville et qu’ils sont obligés de relancer encore une fois cette opération et se concerter avec toutes les parties pour voir les réelles causes de ce phénomène.  Comment reviennent-ils ??? Une question que tous les habitants de la commune d’Ain El Turck la posent !

RafikM
Vendredi 12 Octobre 2012 - 23:00
Lu 559 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par MOI le 13/10/2012 19:45
Mais enfin ce ne sont pas des animaux quand même, il faut créer des structures pour accueillir et soigner ces pauvres malheureux, cela peut arriver à n'importe qui de nous. Sommes-nous des MUSULMANS ou autre chose?

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+