REFLEXION

AIN EL TURCK : Le réseau routier dégradé à la cité « Akid Abbès »



Les habitants de la cité  Akid Abbes  ex Bouisseville dans la commune cotièrede Ain El Turck, située à une dizaine de kilomètres à l’ouest d’Oran, vivent le calvaire au quotidien à cause de l'état dégradé des routes qui mènent vers plusieurs plage ainsi que vers le chef-lieu de la daïra d’Aïn Turck. Les chemins communaux dans leur grande majorité sont, également, dans un piteux état, et ce, depuis belle lurette.  En effet, une grande partie de ces routes se trouve dans un état de dégradation très avancée. Elles constituent un véritable cauchemar pour les habitants des cités de la commune d’Aïn Turck  Les nids-de-poule, les cratères et les trappes sont monnaies courantes, malmenant du coup les transporteurs et les piétons. L’état de ces routes s’est sensiblement aggravé depuis l’entame des travaux du raccordement au gaz naturel et les dernières intempéries de la fin de février. Quant au chemin de wilaya , reliant le chef-lieu communal à la ferme agricole  de Bousfer sur une dizaine de kilomètres, son état est si dégradé qu’il se réduit en plusieurs endroits à une voie unique.  Les conducteurs, qui circulent sur ces deux routes soit par les chemins de wilaya qui sont empruntés pour gagner le chef-lieu de la commune, soit par l'autre route qui mène vers Mers ElKebir et qui débouche sur la route nationale RN, éprouvent d’énormes difficultés. Les citoyens, qui ne savent plus à quel sain se vouer pour mettre un terme à leur problème, souhaitent l’intervention des autorités de la wilaya pour aménager ces tronçons routiers. Les transporteurs, de leur côté, lancent le même appel : «Nous ne pouvons plus continuer à travailler dans de telles conditions ». « Il ne se passe pas un jour sans qu’on entre en collision avec un autre véhicule tant la chaussée est étroite et chacun se dispute la partie goudronnée pour ne pas sortir sur le bas-côté», dit-on.                      

Medjadji H
Dimanche 23 Juin 2013 - 13:16
Lu 121 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+