REFLEXION

AIN EL TURCK : La police de l’urbanisme à pied d’œuvre



Une opération de démolition a été menée, dernièrement, par les services de l'APC et a ciblé une extension illicite, sur la rue Jeanne d'Arc, sise dans la localité côtière de Bouisseville, sur le territoire du chef-lieu de la daïra d'Aïn El Turck. Selon les informations recueillies, sur les lieux, le contrevenant ne serait pas à sa première transgression de la loi en vigueur, il aurait déjà perpétré ce délit par le passé, au même endroit. Toujours est-il que, l'extension illicite sur la terrasse d'une habitation, a été cédée à la location pour une famille qui a été dans l'obligation d'évacuer les lieux pour le besoin de cette opération de démolition. Il importe de noter, dans ce même registre, que deux autres transgressions similaires ont été relevées, au début de la semaine dernière, dans le village côtier de Cap Falcon. Selon une source proche du dossier, les éléments de la police de l'Urbanisme, PUPE, de la Sûreté de daïra ont eu à intervenir dans deux cas répertoriés dans la zone touristique, ZET, sise dans ledit village. Les contrevenants, qui ne disposaient d'aucun document afférent, ont ainsi porté atteinte à l'environnement sur cette bande côtière où l'autorisation de bâtir relève, uniquement, conformément à la loi en vigueur, des prérogatives du wali d'Oran. Des procédures judiciaires ont été engagées contre les mis en cause et les services de l'APC habilités ont été saisis pour notifier un arrêté de démolition des constructions illicites, indique notre source. Deux autres cas similaires ont, également, été répertoriés, au cours de la période en question à Hai Bensmir (ex-douar Nakousse), par les mêmes éléments des services de police. Des mises en demeure ont été notifiées au préalable et ce, avant la décision de l'entame des opérations de démolition. Selon nos sources, sept cas similaires au total, ont été enregistrés durant ladite période, lors d'une opération de contrôle menée, dans le chef-lieu de la daïra, par les brigades mixtes (PUPE et services de l'APC). Notons aussi que, six autres constructions, érigées sur une terre agricole dans la localité La Madrague', appartenant à un particulier, ont été ciblées par une opération de démolition, trois mois auparavant. Notre source indique encore que cette transgression a pris des proportions démesurées dans cette partie de la wilaya d'Oran où la valse des scandales du foncier constitue l'essentiel de l'actualité.          

Medjadji H.
Mardi 7 Janvier 2014 - 18:26
Lu 122 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+