REFLEXION

AIN EL TURCK : Attribution de 160 logements sans réseau d'assainissement et de gaz

Les nouveaux bénéficiaires de logements sociaux des 100 et 60 logements dans la commune d’Ain El Turck et dont le nombre est estimé à plus de 180 familles, vivent un véritable calvaire au quotidien.



En effet, le représentant du collectif, qui nous a rendu visite, a indiqué que ce calvaire est dû  à la mauvaise qualité et de la mauvaise installation du réseau  de  canalisation qui sont  bouchés et dégagent des odeurs nauséabondes et surtout l’absence de raccordements du gaz de ville qui fait défaut dans les deux cités en cette période hivernale du fait que notre interlocuteur a dressé ensuite une série de points noirs qui meublent son quotidien ainsi que celui de ses voisins et nuisent à leur cadre de vie. «Il faut procéder chaque semaine au curage des fosses septiques. Une opération qui nécessite la mobilisation de tout un chacun. Et ce, afin d'éviter les débordements probables et les risques de stagnation des eaux usées». Notre interlocuteur fait part des odeurs nauséabondes dégagées pendant et après cette opération. Il dénonce également l'incivisme de certains riverains qui n'hésitent pas à déposer leurs immondices devant leurs habitations sans se soucier des désagréments qu'ils causent au voisinage. «En nous adressant à votre journal, souligne-t-il, nous voulons alerter les autorités concernées afin de mettre un terme à une situation intenable».

Medjadji H
Mardi 26 Février 2013 - 09:45
Lu 175 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+