REFLEXION

AIN EL KERMA (ORAN) : Les habitants exigent des logements décents pour préserver leur dignité

Des dizaines d’habitants de la commune d’Ain el Kerma ont exigé des autorités de la wilaya afin de trouver une solution urgente à la crise du logement, qu’ils trouvent terriblement harassante, et ils ont appelé les responsables de la daïra de Boutlélis, à intervenir pour procéder à la distribution des logements achevés dans les meilleurs délais, à la lumière du silence des autorités locales, représentées par l’Assemblée populaire communale et ses élus qui n’ont pas tenu à leurs promesses, devenues selon les habitants, que des paroles en l’air.



Les habitants des villages de la commune d’ Ain El Kerma, distante de 45 Km de la commune d’Oran, vivent une grave crise du logement et ce depuis des années, sans bénéficier de logements sociaux décents qui protègent leur dignité, suite à la situation terrible dans laquelle ils végètent depuis des années après leur hébergement dans des habitations qui ressemblent aux étables pour animaux,  manquant de toutes les conditions d’une vie décente, telles que l'éclairage et l'eau, sans compter la détérioration de l’état des routes, à travers les  villages et quartiers de la commune qui est devenue un obstacle majeur en été, par l’émanation des poussières, et en étangs de boue, à la  chute des premières averses de pluie en hiver, augmentant ainsi la grogne des habitants et de leur souffrance. Des dizaines d’habitants qui résident à travers les quartiers de la commune  côtière d’ Ain El Kerma, qui s’étend sur une bande côtière  envoûtante, renfermant  tout une gamme de plages, ont exprimé leur ressentiment après l'achèvement d'un nouveau siège à l’image de  « Sheraton », qui repose sur une superficie importante, alors qu’il fallait la réserver pour la construction de logements, qui aurait été bénéfique selon ces derniers pour l'absorption de plusieurs familles qui souffrent du problème de logement, après des années d’attente, et de souffrance, sans bénéficier de logements sociaux. D’autres habitants menacent de prendre d'assaut des logements vacants qui ont été achevés, depuis des années et n'ont pas été distribués.  Dans le même contexte, la commune côtière d’ Ain El Kerma, vit au rythme d'un certain nombre de problèmes qui accablent le quotidien des habitants, en particulier les jeunes, en l'absence d’une réelle intervention des autorités locales pour absorber la colère des habitants, qui ont exprimé leur mécontentement en se posant la question, comment les responsables ont ils pris l’initiative de construire un  siège de luxe qui a couté des millions, alors qu’il y avait des priorités, du fait que la commune manque de tout, à l’exemple des routes entièrement détériorées, une augmentation effrayante dans le pourcentage de célibat pour de nombreuses personnes qui ont plus de quarante à cinquante ans et qui n’ont pas pu fonder une famille et des enfants en raison du chômage,  et l’obligation de  beaucoup de jeunes à choisir la « Harga » à bord  d’une barque de fortune pour rallier l'autre rive de la Méditerranée, après avoir perdu tout espoir en leur avenir,  et pourtant la commune, d’ Ain El Kerma est riche et possède d’énormes potentialités, telles que l’agriculture, le tourisme, mais les responsables locaux qui se sont succédé  ont échoué à trouver des solutions radicales.

Touffik
Lundi 7 Septembre 2015 - 17:15
Lu 336 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+