REFLEXION

AIN EL HADJAR (TLEMCEN) : Une adolescente libérée des mains de ses ravisseurs



Les services de la police judiciaire auprès de la sureté de daïra de Remchi, wilaya de Tlemcen, ont achevé la série de l'anxiété et de l'incertitude qui a enveloppé l’affaire de l'enfant Nasreen, qui a disparu de la vue depuis jeudi dernier après avoir quitté seule le domicile pour prendre un bain avant que sa mère ne la récupère, pour rentrer ensemble à la maison, et lors de l'inspection du bain par la mère, où sa fille de 13 ans avait pris comme destination pour se doucher, elle ne l’avait pas trouvée, et au cours de ses recherches à l’extérieur du bain, des témoins oculaires l’avaient informée que sa fille a été enlevée à bord d'un petit véhicule, conduit par des inconnus dans la région a-t-on appris de sources concordantes. La pauvre mère complètement embarrassée,  s’est précipitée vers le siège de la police pour signaler l'enlèvement mystérieux de sa fille, et conformément à cette plainte qui précisait le type de véhicule suspect utilisé dans l’acte criminel ainsi que l'identité de certains des suspects. Les mêmes services de sécurité sont arrivés après six jours de recherches et d'investigations à identifier les auteurs qui ont emmené  la victime vers la région d’ Ain El Hadjar, daïra d’el Hennaya, au nord de Tlemcen, afin de la séquestrer et assouvir leur désir bestial, après l’avoir exposée à diverses formes de violence et de torture physique pour avoir refusé de se soumettre à leurs caprices, où il a été procédé à la perquisition du lieu de séquestration de la jeune fille, qui a été découverte dans une situation critique et sous un grave traumatisme psychologique, incapable de parler, après avoir été ligotée et incapable de bouger a-t on indiqué. L’enquête préliminaire a conduit à  l'arrestation de cinq personnes, dont deux filles impliquées d’avoir commis ce crime, qui a choqué les habitants de la wilaya de Tlemcen toute entière, du fait que la victime est une mineure de 13 ans, issue d’une  famille démunie vivant dans une habitation de fortune. Après la procédure d’usage, les inculpés ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Remchi pour décider de leur cas a-t-on précisé.

Touffik
Vendredi 1 Mai 2015 - 17:24
Lu 551 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+