REFLEXION

AIN EL BIA : Les travaux de la route du camp 5 à l’arrêt



AIN EL BIA : Les travaux de la route du camp 5 à l’arrêt
Le chemin communal, reliant le village de Ain El Bia au camp 5, sur un linéaire de près de 01 km, accuse un retard considérable en matière d’aménagement urbain. Pourtant, l’essentiel des travaux, tels que : l’éclairage public, les  ouvrages d’évacuation des eaux pluviales, les bordures, et les pavages des trottoirs…, est réceptionné. Il ne reste plus que la pose d’une couche de roulement en béton bitumineux sur ce tronçon truffé de crevasses, compris entre le lieu dit « camp 05 » et le village du « camp 04 » et qui met en boule les nerfs du plus patient des automobilistes. Alors qu’il y a de cela un peu plus de dix  ans, une information rendue publique par la direction des travaux publics, qu’une reprise de ce chantier est imminente, en avançant même qu’une enveloppe budgétaire lui serait dégagée et le délai contractuel de réalisation du projet arrêté. Depuis, le chantier est délaissé, au grand dam des usagers de cet axe routier. « L’idée de ranger mon outil de travail jusqu’à la remise en état de cette route ne cesse de me tarabuster l’esprit », affirme désabusé, le propriétaire d’un fourgon de transport public de voyageur, desservant la ligne  Ain El  Bia, Hai  Essalem. « Il faut se rendre à l’évidence, qu’avec un tel état de délabrement de la chaussée et le tarif dérisoire du ticket de transport, c’est difficile de rentrer dans ses comptes », renchérit un transporteur.                  
 

Rafik M
Jeudi 13 Décembre 2012 - 00:00
Lu 294 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+