REFLEXION

AHMED MERABET : Un policier d’origine algérienne abattu dans l’attentat de Charlie

Ahmed Merabet, le policier tué de sang froid mercredi aux abords des locaux de «Charlie Hebdo», laisse derrière lui une famille et des collègues anéantis. Il avait 42 ans. Ahmed est mort en héros. Il était en mission aux abords de «Charlie Hebdo» lorsqu’il a été tué, lâchement, d’une balle en pleine tête sur le boulevard Richard-Lenoir. Sur une vidéo diffusée sur Internet quelques minutes après le drame, l’on peut observer Ahmed, au sol, suppliant ses bourreaux de ne pas tirer.



De nombreuses personnes ont salué le courage d’Ahmed Merabet, froidement tué lors de l’attaque de Charlie Hebdo. Fleurs au commissariat, mobilisation sur twitter: les hommages se multiplient en France à la mémoire d’Ahmed Merabet, un policier d’origine algérienne décrit comme « bon et juste » par son ami et froidement abattu mercredi lors de l’attaque contre Charlie Hebdo. Au commissariat du centre de Paris où Ahmed Merabet travaillait, des passants déposaient vendredi des fleurs dans les vases de fortune installés sur le perron. Un homme laisse un message dans le registre de condoléances. « C’était le minimum que je pouvais faire », explique Bertrand, venu déposer une rose blanche en mémoire du policier, froidement abattu d’une balle en pleine tête alors qu’il se trouvait blessé à terre sur un boulevard emprunté par les tueurs de Charlie Hebdo dans leur fuite. Beaucoup dans la communauté musulmane de France redoutent d’être amalgamés avec les extrémistes après la tuerie de mercredi, alors même que plusieurs victimes étaient originaires du Maghreb: outre Ahmed Merabet, le correcteur de Charlie Hebdo, Mustapha Ourrad, a également été abattu. Sur twitter,’’ Je Suis Ahmed’’ est rapidement apparu, dans le sillage de ‘’Je Suis Charlie’’. Les messages associés à ce hashtag témoignent de l’indignation des internautes: « L’Islam est une religion de paix et le terrorisme n’a pas de religion », martèle l’un. « Lâchement assassiné par les terroristes. Un héros musulman qui, espérons, ne sera pas oublié », écrit l’autre. Ahmed Merabet venait de passer son habilitation pour être officier de police judiciaire. Il avait débuté en banlieue parisienne et y habitait encore. A Livry-Gargan, le maire souhaite organiser dimanche un rassemblement en son honneur. Notons que l’attentat contre Charlie Hebdo a enregistré  4  franco algériens morts parmi les assaillants et les victimes. En effet, les deux criminels auteurs de l’attaque contre les locaux du magazine Chérif et Said Kouachi ont des origines algériennes. Parmi leurs victimes deux autres Algériens ont péri, Mustapha Ourrad, correcteur à Charlie Hebdo et Ahmed Merabet, le policier tué froidement.

 

Riad
Samedi 10 Janvier 2015 - 17:45
Lu 2575 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+