REFLEXION

AGRICULTURE A MOSTAGANEM : La sécheresse inquiète les fellahs



Malgré toutes les avancées technologiques et les moyens matériels mis à la disposition du secteur de l’agriculture dans la wilaya de Mostaganem, à l’image du grand projet MAO dont une partie de la capacité hydraulique est destinée à l’irrigation des terres agricoles, force est de constater que beaucoup d’autres agriculteurs et paysans locaux se débattent dans les vicissitudes de la culture maraîchère quotidiennement pour tenter de subvenir aux besoins de leurs familles surtout en ces temps de manque de précipitations de pluie sur le littoral mostaganémois et l’arrière-pays. Après la dernière prière de l’istiskaa, ces mêmes fellahs continuent à scruter le ciel avec une angoisse mal dissimulée sur leurs visages qui en dit long de l’avenir incertain de nombreuses cultures de fruits et légumes dans la région du Dahra. Mais le soleil frappe toujours fort tous les matins que le bon Dieu fait, c’est ainsi sa Loi, et l’homme doit s’y adapter grâce à l’effort de la recherche compatible avec le respect de la nature. L’eau est l’élément essentiel dans le circuit commercial des fruits et légumes, dont les producteurs ne peuvent faire sans ça, sous peine de disparition pure et simple.

AS. Mohsen
Vendredi 25 Décembre 2015 - 18:51
Lu 302 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+