REFLEXION

AGRESSIONS A L’ARME BLANCHE : Arrestation de 12 498 personnes en 2013

En Algérie, les agressions à l’arme blanche et les vols se comptent par milliers. Une tournée dans les rues et quartiers des différentes wilayas du pays, nous renseigne sur l’insécurité qui prend des proportions alarmantes.



AGRESSIONS A L’ARME BLANCHE : Arrestation de 12 498 personnes en 2013
Rien que pour les neuf  premiers mois de l’année 2013, la police a enregistrée  14 815 affaires d’agressions à l’arme blanche .Force est de constater que le redéploiement des services de sécurité et la forte présence des hommes en bleu répartis à travers artères de la ville n’ont pas pour autant contribuer à mieux sécuriser les personnes et leurs biens. A quelques mètres des points de contrôles, des personnes se font voler au vu des passants qui assistent impuissants devant des voleurs armés de couteaux et encouragés par l’impunité. Dans les endroits publics, à l’exemple des stations de bus, de sinistres individus ont pris l’habitude d’user de telles armes pour tenir en respect leurs victimes au moment de les détrousser et vont jusqu’à les blesser sérieusement quand celles-ci tentent de leur opposer quelque résistance. Mais, comme même les efforts de la police à lutter contre cette délinquance et a encouragé. En effet, la police a arrêté 12 498 personnes impliquées dans des affaires d’agressions à l’arme blanche, durant le premier semestre 2013, a indiqué ce lundi 7 octobre, un communiqué de la DGSN. Selon la même source, 1087 des personnes arrêtées, sont des mineurs. Le nombre d’affaires  d’agression à l’arme blanche sont estimées à 14 815 affaires, faisant 12 245 victimes,  précise-t-on. Ainsi, l’agression à l’arme blanche est devenue à la mode chez les jeunes délinquants. Pour régler un simple différend de routine, ces jeunes utilisent les couteaux et épées traditionnelles  pour qu’une simple altercation se termine avec un meurtre. Devant cette état de fait, la peur s’installe chez les habitants qui par le temps ne s’emmêlent pas quand il s’agit d’une dispute ou l’arme blanche est présente.

Riad
Lundi 7 Octobre 2013 - 22:00
Lu 267 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+