REFLEXION

AGRESSION EN PLEIN CENTRE-VILLE A UNE HEURE DE GRANDE AFFLUENCE : Quand les délinquants bravent l’interdit



Quand les délinquants bravent l’interdit, narguent les gens et défient les autorités, le citoyen ne se sent plus en sécurité. Avant hier,  jeudi en plein centre ville de Mostaganem  et plus  précisément à coté de l’hôtel Albert à une heure de très grandes affluences , un paisible médecin, les mains chargées d’emplettes , marchant en toute quiétude et  confiance, s’est vu agressé devant témoins et commerçants résidents et exerçants  dans cette avenue ,  par un jeune délinquant au visage  totalement découvert sorti d’on ne sait où , et brandissant un poignard appelé « Bouchia » à la main,  voulant sûrement blesser ou attenter à la vie  de ce pauvre citoyen. Sans se rendre compte , le médecin B. s’est fait bousculé avec violence  par le bandit en question , ce qui lui à fait perdre l’équilibre un tout petit peu,  profitant de la surprise  de sa victime, le malfrat réussit à introduire sa main dans la poche  de l’agressé et  lui subtiliser une très grosse somme d’argent qui heureusement est tombée en laissant échapper une liasse de billets de 1000,00 DA  s’éparpillant par terre, Paniqué par tout ce monde  se trouvant à proximité et  témoin de cette scène se déroulant en plein jour et en plein centre ville et à une heure de très grande affluence que l’on ne voit le plus souvent que dans les films d’action de série B , mais  qui est devenue très banale et hélas très réelle  à notre époque et dans nos villes , le voyou  se sentant piégé, s’ enfui  en abandonnant ses mules  et l’argent qu’il ne pouvait  ramasser  au risque de  se faire prendre .Une telle agression aurait pu causer beaucoup de préjudices et même être  fatale à ce père de famille sans histoire. Durant ce mois sacré du ramadhan  comme chaque année d’ailleurs, les agressions, les vols , les spéculations etc…  bref, tous les interdits bannis par l’islam et par l’être humain lui même se multiplient  au su et au vu de tout le monde  dans notre ville jadis  si paisible , très réputée par son civisme et sa tranquillité. Ce genre de phénomène contraire à nos principes fondamentaux , à nos traditions et à nos coutumes doit être éradiquer  de notre société, car il est très urgent de sauver ce qui peut être sauvé de cette jeunesse en voie de perdition qui n’hésite plus à braver l’interdit, en s’attaquant aux citoyens  sans distinction d’âges ou de sexes à visage découvert.                                                                           

B.Adda
Samedi 20 Juillet 2013 - 12:35
Lu 1214 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+