REFLEXION

AGRESSION DU BIJOUTIER AMBULANT : 3 criminels arrêtés en moins de 24h



Du nouveau dans l’affaire de l’agression perpétrée contre un bijoutier ambulant à la rue de Lyon et c’est tant mieux :  La célérité des investigations effectuées par les  éléments de la Sûreté de Mostaganem, a permis l’arrestation de 3 criminels parmi les 4 ayant agressé un bijoutier ambulant à la rue  de Lyon, vient-on d’apprendre de source officielle. Une célérité qui renseigne d’abord sur tout l’intérêt qu’a donné la police à cette affaire première dans son genre à Mostaganem vis-à-vis de l’encagoulement des malfrats. Et de deux ; l’amateurisme des malfaiteurs ayant combiné cet « assaut » avec peu de professionnalisme si l’on se permet l’expression et, par conséquent, le caractère juvénile des larrons en question. Aspect que l’on souhaite ne vaudra aucunement de circonstances atténuantes, une fois à la barre, à ces « gosses » ayant dépassé le stade de vol et d’agression, de par leur passage à la cagoule terroriste ! Une cagoule n’est-elle pas terrorisante quand elle est portée par un agresseur muni d’une épée et d'une bombe lacrymogène ?!  Cette affaire qui a défrayé la chronique mostaganémoise démontre également le peu de solidarité  sociale et communautaire surtout. Car des 67 bijoutiers professionnels que compte la ville, alors que le nombre réel est de 167, sans compter les centaines de vendeurs à la sauvette exerçant à la rue de Lyon et ses parages immédiats, aucune réaction n’est venue de la part de tout ce beau monde pour mettre hors d’état de nuire 4 voleurs. Bon sang ! Plus grave encore, et là l’on ne fait pas le procès des joailliers et autres commerçants de la région, mais simplement crever l’abcès : aucune personne n’a pris son cellulaire pour appeler le numéro vert 1548. Ce qui aurait permis de cerner l’affaire dans l’œuf. Toutefois, la promptitude de la police a permis donc l’arrestation de 3 personnes et la récupération de 600 grammes d’or. La victime avait déclaré un vol d’une marchandise équivalente à 1milliard et deux cent millions de centimes.

Ilies Benabdeslam
Lundi 27 Mars 2017 - 20:07
Lu 653 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 20-09-2017.pdf
3.55 Mo - 19/09/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+