REFLEXION

AGE DE 83 ANS :L’ancien president Chadli Bendjedid est mort



AGE DE 83 ANS :L’ancien president Chadli Bendjedid est mort
L’ex-président de la République M. Chadli Bendjedid âgé de 83 ans, vient de décéder à l’hôpital militaire de Aïn Nâadja, avons nous appris de source proche de sa famille. Admis au service de réanimation dans un état comateux, l’ex-président a rendu l’âme “vers 16h00″, précise notre source. Chadli Bendjedid est né le 1er juillet 1929 à Seba’a , dans la commune de Bouteldja, dans la wilaya d’El-Tarf au nord-est de l’Algérie. Il rejoint le Front de libération nationale (FLN) en 1955, durant la Guerre de Libération nationale, au sein duquel il exerce plusieurs fonctions et responsabilités. Il sera ainsi chef de bataillon puis chef d’un sous-groupement. Après l’indépendance du pays il est nommé commandant de la région militaire de Constantine jusqu’en 1964. Il prend ensuite en charge la seconde région militaire d’Oran. Il devient le 19 juin 1965 membre du conseil de la révolution (présidé par Houari Boumedienne) qui a évincé le président Ahmed Benbella Après le décès du président Boumedienne, il accède à la présidence de la République, de par son grade le plus élevé et parce qu’il est le plus ancien dans la hiérarchie militaire et devient le troisième président de la République algérienne démocratique et populaire, du 7 février 1979 jusqu’à sa démission le 11 janvier 1992.“A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournerons”

Ismain
Samedi 6 Octobre 2012 - 23:00
Lu 777 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par BENCHAA le 06/10/2012 22:39
Mes sincères condoléances au peuple algérien et à la famille de l'ancien Président de la République. M. Chadli Bendjedid était un homme sincère, intègre et très aimé de la population. Il a voulu donner ce qu'il pouvait au peuple et aux jeunes algériens. En dépit des moyens dérisoires de l'époque et des difficultés du moment, il a édifié des autoroutes et surtout la démocratie en autorisant plus de 60 partis politiques d'activer sur la scène politique nationale. Il était très attaché aux droits de l'homme et aux libertés individuelles et collectives. Il aimait son peuple. C'est un grand homme d'Etat et un grand père de la famille "Algérie" qui nous quitte. Merci Chadli Bendjedid. Je garde de vous un excellent souvenir. Que Dieu vous accepte en son Vaste Paradis. Allah Yerhameh.

2.Posté par alex le 07/10/2012 10:31
où sont les 26 milliard de dollard,où est le chateaaux de louis de finès,et surtout le secret de la mort de boumediène et.......................................................................................et......................................et...........................et..........................et..................................et...............................................et......................................jusqu'à lage de 83 ans?la réponse ce sera avec notre dieu allah.

3.Posté par benidorm le 07/10/2012 10:34
la démocratie n'a jamais était exister à l'époque de ce harqui.

4.Posté par zazkari le 08/10/2012 18:25
à Alex d'après votre nom je dirai que vous n'êtes même pas un algérien ou bien vous êtes issu d'un mélange de sang car bendjedid"que dieu ait son âme"c'est pendant son mandat que vous avez apris a parler ,a critiquer et meme à faire des blagues l'auriez vous fait si vous etiez dans un autre pays .il a fait ce qu'il a pu et cela suffit

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+