REFLEXION

AFIN DE SENSIBILISER LES ELEVES ET LEURS PARENTS : Signature d’une convention entre l’éducation et la formation professionnelle à Mostaganem



AFIN DE SENSIBILISER LES ELEVES ET LEURS PARENTS : Signature d’une convention entre l’éducation et la formation professionnelle à Mostaganem
C’est en présence du wali, M. Hocine Ouaddah et du P/APW M. Soltani Belghali, du directeur de l’éducation, du directeur de la formation professionnelle, de plusieurs conseillés de l’éducation et de la formation professionnelle, qu’une convention a été signée entre les directeurs de la formation et de l’éducation pour la création de commissions mixtes au niveau des CEM et des lycées de la wilaya, et cela afin de mieux sensibiliser les élèves et les orienter vers les centres de la formation professionnelle. Le secteur de la formation offre de réelles solutions aux jeunes dont le seul souci est d’assurer leur avenir. Prenant la parole, le wali a tenu à préciser que « c’est aux parents de jouer leur rôle dans ce domaine ». M.Ouaddah estime que « de nos jours, avoir un métier est meilleur que d’avoir les meilleurs diplômes, c’est plus facile de consulter un médecin, que de demander les services d’un plombier ». Les directeurs de l’éducation et de la formation se sont eux aussi exprimés pour leur part et ont estimé qu’il était temps de passer à la vitesse supérieure car le pays a besoin de mains-d’œuvre qualifiée. La cérémonie s’est déroulée au CEM Benbernou de la Salamandre où le directeur, M. Belgraa Messabih, a dispensé tous les moyens pour faciliter le déroulement d’un tel événement qui donnera ses fruits d’ici peu. Le directeur de la formation a tenu à demander aux membres de la commission de se concerter pour trouver une méthode de travail qui arrange tout le monde. Le plus important est de faire passer le message et de sensibiliser les parents pour leur faire comprendre que l’important ce n’est pas d’avoir un diplôme universitaire et rester au chômage comme c’est le cas pour plusieurs détenteurs de licences, mais d’assurer un avenir. Le wali a cité en exemple le patron d’une entreprise qui emploi plus de 250 travailleurs et qui est passé par la formation professionnelle pour acquérir son métier. L’Etat fait de ce secteur une priorité et accorde toutes les facilités aux jeunes, une occasion à saisir pour notre jeunesse

M.H
Mercredi 18 Mai 2011 - 12:06
Lu 460 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+