REFLEXION

AFIN DE RENFORCER LE TRANSPORT URBAIN : De nouveaux bus devraient être livrés dans les semaines à venir

De nouveaux bus flambants neufs ont fait leur apparition à Mostaganem, très spacieux et propres, ils offrent un nouveau service, fini le chantage et les fameux « Lez lez mazal khawi !».



AFIN DE RENFORCER LE TRANSPORT URBAIN : De nouveaux bus devraient être livrés dans les semaines à venir
Certains trouvent l’initiative comme une sanction divine contre ceux qui ont humilié les citoyens durant des années en les transportant comme du bétail et gare à celui qui osait réclamer. Cette nouvelle entreprise étatique, a été créée suite à une décision ministérielle, Mostaganem a bénéficié d’un quota de 10 bus, affectés au niveau de différentes lignes, la particularité et la nouveauté est que ces bus ne s’arrêtent pas longtemps et raccordent souvent deux quartiers éloignés l’un de l’autre, par exemple Cité Chemouma – Montplaisir, La Salamandre – Sidi-El-Mejdoub et Cité 5 juillet – Cité Kharrouba. Les habitants sont vraiment soulagés par ces nouveaux bus, qui sont venus après des années d’attente et de souffrances. Le directeur du transport de Mostaganem, estime que cette entreprise devrait mettre fin à l’anarchie qui règne au sein du secteur et créer une certaine concurrence. En effet, les nouveaux bus observent des arrêts ne dépassant guère les 5 minutes au centre ville pour prendre les usagers vers la destination finale, quelque soit le nombre, le bus démarre même avec un seul usager mais d’un autre coté, le directeur du transport tient à rappeler que les lignes non rentables seront annulées car l’entreprise a des salariés à payer et il n’est plus question de faire du social, l’entreprise qui est géré par le directeur des transports devrait avoir son propre directeur. Le ministère du transport a signé une convention avec la SNVI, qui a déjà livré 10 bus pour chaque wilaya, au fur et à mesure que l’activité sera rentable, il sera livré des quotas de 5 bus jusqu’à atteindre le quota de 30 bus par wilaya. Le seul problème reste celui des arrêts et il faut reconnaitre que dans ce domaine, l’APC n’a rien fait depuis des années, les bus sont obligés de s’arrêter le plus souvent sur la chaussée pour pouvoir faire descendre les usagers. Cela provoque souvent des embouteillages et la grogne des automobilistes. En tout les cas les citoyens sont tous unanimes et reconnaissent que c’est un rêve qui vient de se réaliser.

Mihoub
Lundi 29 Août 2011 - 10:42
Lu 622 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+