REFLEXION

AFIN DE MIEUX PROMOUVOIR LEUR EXPORTATION : Les olives de Sig labélisées

Une commission d’experts de l’Union Européenne conduite par M. Philippe Décesse, conseiller résident de jumelage au sein de l’U.E et Jean Pierre Boutonné, conseiller de l’INRA et Mavro Quadri du Ministère de l’Agriculture d’Italie était en visite cette fin de semaine à Mascara pour discuter des voies et moyens à mettre en œuvre pour l’application d’un système de labellisation de la variété de l’olive de ‘’SIG’’ et sa reconnaissance en indication géographique, une première à l’échelle de la wilaya.



Celui de Deglet-nour de Tolga et les figues de Béjaïa recevront également un label de dénomination d’origine. Concernant les olives sigoises, il s’agit d’un projet associé aux acteurs économiques et aux producteurs de cette variété d’olive afin de développer les capacités d’échanges entre l’Union Européenne et l’Algérie dans le domaine agricole et notamment l’oliveraie et appuyer l’ensemble du dispositif dans son volet institutionnel et aussi de la formation et le volet commercial. Le projet lancé à titre pilote dans le cadre du dispositif de l’indicatif géographique et de la sauvegarde du label d’appellation d’origine contrôlée (AOC) avec l’ensemble des partenaires et des producteurs agricoles. La mission d’experts européens ont rendu visite à différents confiseurs et transformateurs d’olives dans la région de Sig et se sont rendus aussi dans les exploitations d’oliviers. Le responsable de la mission dont la durée est de deux ans nous a expliqué sur place que cette opération d’échange d’expériences et d’informations entre les deux parties s’inscrit dans le cadre du partenariat et le système de labellisation du produit n’étant pas destiné exclusivement aux perspectives d’exportation ;  compte tenu des signes distincts de qualité du produit standard et l’implication des deux parties (Algérie-Union Européenne) dans le cadre du jumelage institutionnel  dans le domaine agricole pour le développement rural. L'expertise publique européenne dans le domaine agricole, de l'alimentation et du développement rural est reconnue et appréciée au plan international par de nombreux pays partenaires. L'outil européen de jumelage est un excellent moyen pour promouvoir cette expertise. Le jumelage est le principal outil de renforcement des institutions des pays recelant des potentialités agricoles importantes de qualité supérieure. Au regard de sa stratégie d'action de partenariat technique, cette coopération est formalisée au sein d'un contrat de jumelage établi entre les deux administrations partenaires, qui précisent les objectifs et les activités à conduire, Elle constitue un cadre de concertation permanent qui optimise la mobilisation de l'expertise et facilite la construction de synergies opérationnelles entre ses membres. En marge des travaux de cette réunion technique tenue à l’Université de Mascara; le responsable des services de la Direction des Services Agricoles (DSA) nous a indiqué que la  production d’olives de cette année atteindra  les 500.000qx, soit une augmentation de 25% par  rapport à celle de l’année précédente. Reste à solutionner  le problème de la disponibilité de la main d’œuvre nécessaire pour faire face à cette importante production

B. Boufaden
Samedi 13 Décembre 2014 - 17:10
Lu 256 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+