REFLEXION

AFIN D’EMPECHER TOUTE INFILTRATION D’HOMMES ARMES : La frontière Est, sous haute protection



Depuis le déclenchement des événements et des troubles en Libye, l’Algérie avait pris des mesures sécuritaires à l’extrême. Toute la bande frontalière Est, est sous protection. Surveillée en permanence par des éléments de l’armée nationale populaire, bien entrainés, ils ont déjà enregistrés des arrestations d’hommes armés qui tentaient de s’infiltrer en territoire algérien. Des trafiquants d’armes sans scrupule, des terroristes qui se sont approvisionnés auprès des insurgés Libyens, et des trafiquants de drogue, tous ce lot est tombé dans le filet des commandos de détachement des Forces Spéciales Algériennes. La quête de la paix, de la sécurité, et de la stabilité est leur mot d’ordre. C’est le bien le plus précieux de garder nos frontières, dira un officier de Sécurité. A rappeler au début des années 2000, des tentatives de déstabilisation de notre frontière sud Ouest ont étaient observés, suite à un conflit qui a surgit entre les Maliens et a poussé une tendance à se replier plusieurs fois sur le territoire Algérien. Devant cette conjoncture le Président Abdelaziz Bouteflika, avait pris personnellement l’initiative d’intercéder au profit des deux parties belligérantes à s’assoir autour d’une même table et régler leurs différents. D’autant plus que Bouteflika connaissait fortement la région, à Gao, le siège qui l’avait abrité lui et ses compagnons durant la Révolution libératrice et qui de 1950 à 1961, était commandé par Abdelaziz Bouteflika, connu à l’époque sous le pseudonyme de ‘’Abdelkader El Mali’’. Notre Armée Nationale Populaire présente sur les lieux a réussi à réconcilier les Maliens entre eux.

Ibn Khaldoun
Samedi 16 Juillet 2011 - 11:57
Lu 425 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+