REFLEXION

AFGHANISTAN : La CIA a arrosé d'«argent fantôme» le président afghan

La CIA a livré aux services du président afghan Hamid Karzaï des dizaines de millions de dollars en liquide dans des valises, des sacs à dos et même des sacs en plastique, rapporte ce lundi le New York Times (NYT).



AFGHANISTAN : La CIA a arrosé d'«argent fantôme» le président afghan
Chaque mois, pendant une décennie, les agents américains alimentaient en cash le palais présidentiel à Kaboul. Mais une partie de cet «argent fantôme» aurait fini dans les poches des talibans, révèle le New York Times.Cet "argent fantôme" visait à asseoir l'influence des services de renseignement américains, mais il a surtout alimenté la corruption et les chefs de guerre locaux, liés pour certains au trafic de drogue, voire aux taliban, minant la stratégie de retrait d'Afghanistan décidée à Washington, ajoute le journal en citant des sources officielles américaines. "Les Etats-Unis ont été la plus grande source de corruption en Afghanistan", a dit un responsable américain au NYT. La CIA n'a pas souhaité commenter cet article, tandis que le Département d'Etat n'a pas immédiatement réagi. "Nous appelions cela 'l'argent fantôme'", a confié au journal Khalil Roman, directeur de cabinet d'Hamid Karzaï de 2002 à 2005. "Il arrivait en secret, et il repartait en secret." La CIA a procédé à de tels versements chaque mois pendant une décennie, écrit le NYT. Rien n'indique que le président afghan en a bénéficié personnellement, ont dit au journal des officiels afghans, selon lesquels l'argent était remis à son Conseil de sécurité nationale.Citant des conseillers du chef de l'État afghan, le quotidien américain affirme que cet «argent fantôme» visait à asseoir l'influence des services de renseignements américains. Mais il a surtout alimenté la corruption et les chefs de guerre locaux, liés pour certains au trafic de drogue, voire aux talibans, minant ainsi la stratégie de retrait d'Afghanistan décidée à Washington, ajoute le quotidien new-yorkais en citant des sources officielles américaines. «Les États-Unis ont été la plus grande source de corruption en Afghanistan», a dit un responsable américain au journal.

Nadine
Lundi 29 Avril 2013 - 17:22
Lu 186 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+