REFLEXION

AFFAIRES ETRANGERES : Bouteflika réaffirme la position constante de la diplomatie algérienne

Dans un message lu, par le Conseiller à la Présidence de la République, M. Mohamed Ali Boughazi, à l'occasion de l'ouverture du festival international de Djemila, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a réaffirmé la position constante de l’Algérie traduisant « sincèrement » sa politique suivie dans les relations avec les Etats, notamment les Etats frères en vue de faire régner paix et sécurité dans le monde entier.



Cette position constante de l’Algérie, peuple et gouvernement, traduit sincèrement sa politique suivie dans les relations avec les Etats, notamment les Etats frères en vue de faire régner paix et sécurité dans le monde entier », a indiqué le Chef de l’Etat. Et d’ajouter :«L’élan de solidarité de l’Algérie avec la population de Ghaza s’est manifestée sous différents aspects, notamment la contribution du secteur de la culture en dédiant la 36e édition du festival international de Timgad à la solidarité avec le peuple palestinien et en mettant ses recettes à son profit à la faveur d’une participation généreuse de tous les artistes algériens et leurs confrères venus de pays frères et amis », a-t-il souligné. "Je vous apporte mon plein soutien sans omettre de saluer le rôle que  joue votre création artistique authentique dans le raffinement de l'âme et de  la sensation et l'ouverture des perspectives de connaissance, de coopération  et de coexistence pacifique entre les peuples", a souligné le président Bouteflika qui a rappelé le rôle des artistes dans le soutien du peuple palestinien. Le chef de l'Etat a affirmé à ce propos que "les hommes de l'art ont été, de tout temps, et demeurent la conscience vive et la meilleure expression  de l'émotion des peuples, de leurs douleurs et espérances", les appelant à faire entendre au monde entier et, à travers votre sens créatif avéré, le cri de la  population de Ghaza et les souffrances de ses enfants et femmes sans défense. Des souffrances infligées par un ennemi qui a fait accroitre, de par le monde,  que la démocratie a pris naissance de sa Torah et qu'il lui était donc loisible  d'envahir la terre de Palestine, parcelle après parcelle, d'exterminer ses populations  par le fer et le feu, par un pilonnage inexorable en recourant à l'usage de  bombes, de chars et de missiles dévastateurs et en commettant des crimes abominables.

Ismain
Samedi 16 Août 2014 - 17:07
Lu 177 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+