REFLEXION

AFFAIRE DU COUFFIN DE RAMADHAN A TIARET : Le P/APC de Frenda placé sous contrôle judiciaire



Le lundi 7 octobre 2013 comme nous l’avons annoncé dans notre édition antérieure, le magistrat instructeur près le tribunal de Tiaret territorialement compétent a ordonné la mise sous contrôle judiciaire des personnes suivantes : L’actuel maire de Frenda, 4 de ses adjoints, 5 membres de l’APC et deux fournisseurs pour le grief : Octroi d’un marché non conforme aux normes dictées par le code des marchés publics et concernant le P/APC, une autre accusation a été retenue à son encontre à savoir : abus de pouvoir, apprends –t-on de sources très proches du dossier. Pour rappel, le montant du marché s’élève à 13 millions de dinars et que 3000 couffins ont été distribués aux concernés dont 600 ont fait l’objet de spéculations en notant que cette affaire (2e volet du couffin du ramadhan) a été adressée à la justice  et les intervenants comparaitront prochainement devant le tribunal qui sera désigné par les instances judiciaires. En somme et en synthèse, l’affaire du couffin du ramadhan à Frenda a été conçue en deux affaires. La 1ère  est liée au non-respect du code de la route et la 2ème  serait la destination tendancieuse des 600 couffins. Nous y reviendrons.  

Abdelkader Berrebiha
Mardi 8 Octobre 2013 - 22:00
Lu 96 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+