REFLEXION

AFFAIRE DE LA TETE DU BEBE RETROUVEE SANS CORPS : La mère avait découpé son bébé à Tebessa



L’énigme qui a entouré l’horreur de la tête du bébé qui a été retrouvée, par des écoliers, sans corps, vient d’être élucidée. En effet, les investigations approfondies lancées par les services de sécurité ont permis, en un temps record, l’arrestation d’une fille, âgée d’une vingtaine d’années soupçonnée d’avoir tué son bébé après l’avoir coupé en plusieurs morceaux et enterré sous une cuvette des toilettes à son domicile familial selon des sources concordantes.  Selon les premiers éléments de l’enquête, la mise en cause aurait commis l’irréparable de tuer son innocent bébé, âgé à peine de quatre mois, dans le but de camoufler son opprobre du fait qu’elle a eu son bébé d’une relation extraconjugale selon la même source. Dépourvue d’amour maternel, la mise en cause a eu le plaisir de découper son enfant en morceaux et de l’enterrer dans les toilettes sous la cuvette, alors que sa tête l’a balancée du haut de l’immeuble ajoute la même source. Un crime qui a été  élucidé grâce aux moyens conséquents qui ont été mobilisés, y compris un chien policier très bien dressé, par les services de sécurité. Après la découverte macabre d’une tête sans corps d’un bébé, jetée pêle-mêle dans un recoin à côté d’un bâtiment de la dite citée, les enquêteurs sont parvenus vers 16H30 , avant-hier, à localiser le bâtiment d’où la tête du bébé a été jetée, se basant sur des techniques scientifiques très avancées. Il a été remarqué la présence de sang sur la fenêtre de la cuisine du logement suspecté. Après d’intenses recherches, l’horreur a été découverte sous la cuvette des toilettes qui a été extirpée par des employés de la commune appelés en rescousse  selon la même source. Sans attendre le moindre répit, la fille soupçonnée, sa mère et sa sœur, furent conduits au siège de la sureté de daïra  pour enquête, qui selon la même source, la mère de l’enfant aurait avoué son forfait, alors que le reste des membres de sa famille ont déclaré ne pas être au courant de cette affaire. En attendant ce que l’enquête révélera comme secrets qui entourent cette affaire, cette affaire a suscité chez la population, beaucoup  d’interrogations et de  courroux face à un tel crime  bannissable par la conscience humaine.

Touffik
Vendredi 13 Décembre 2013 - 17:10
Lu 367 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+