REFLEXION

AFFAIRE DE LA DIRECTION DES ŒUVRES UNIVERSITAIRES DE MOSTAGANEM : Les accusés, demain, devant le tribunal correctionnel

Après une visite inopinée effectuée dimanche 1er mars dernier, par le Directeur Général de l’Office National des Œuvres universitaires, en l’occurrence M. Abdelhak Boudraa, à la Direction des œuvres universitaires de Mostaganem, suite à l’enregistrement de plusieurs dépassements, les personnes impliquées dans la dernière affaire, qui est toujours en cours d’enquête par les instances judiciaires compétentes, comparaîtront demain mardi 9 mars devant le Tribunal correctionnel de Mostaganem.



Parmi les personnes impliquées, trois (3) étudiants affiliés à une organisation estudiantine, un chauffeur de bus de transport d’étudiants, et un conducteur de camion (petit tonnage), et qui se trouvent actuellement placées en détention préventive a-t-on appris de sources proches du dossier.  Seront jugés  également les directeurs de deux résidences universitaires pour le grief de participation, négligence et absence de contrôle, dans cette affaire, suite à la livraison de provisions sous le prétexte d’une excursion. Il s’agit du directeur de la résidence universitaire des 2000 lits, la résidence ‘’Benyahia Belkacem’’, et le directeur de la résidence universitaire « El Medjdoub », a-t-on ajouté. Pour rappel, la visite du directeur général était inattendue, pour preuve, le directeur de wilaya était absent ce jour-là. Ce dernier  avait prétendu avoir effectué une mission à Alger.  Le directeur général avait effectué des déplacements au niveau de quelques résidences et a soulevé quelques dépassements qui nuisent au quotidien de l’étudiant, d’autant plus, que la sonnette d’alarme avait été tirée dans plusieurs cités universitaires par des témoignages édifiants.  En plus des vols qui sont commis à chaque fois, à l’exemple de la précédente affaire suite à laquelle les travailleurs de la résidence universitaire des 1500 lits, ont été sanctionnés en octobre dernier, ou celle du mois de septembre dernier quand les travailleurs de la cité universitaire « El Medjdoub » ont été accusés de faits graves, plusieurs dépassements ont été signalés à la cité universitaire « Chemouma », pour filles, sans compter l’absence de contrôle qui touche le secteur, plus particulièrement au niveau de la direction, et d’autres services, chargés des affaires du personnel, ou même celles qui touchent aux concours de recrutement, qui se sont déroulés depuis un moment, sans que les résultats ne soient annoncés à ce jour, pour le poste d’administrateur, animateur niveau 1, et 2, en plus d’autres concours de recrutement qui touchent la catégorie des employés, a précisé  la même source.    

Gana Yacine
Dimanche 8 Mars 2015 - 09:38
Lu 653 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+