REFLEXION

AFFAIRE DE LA CRMA DE TISSEMSILT : Les entrepreneurs comptent saisir Sellal

Devant l’impossibilité de trouver un bon interlocuteur qui puisse les rassurer quant à la perception de leur argent après une période de disette qui a duré plus de sept ans, désormais rien ne semble apaiser la tension qui a gagné dernièrement l’ensemble des entrepreneurs de la wilaya de Tissemsilt notamment après l’annonce de la visite très prochaine de Monsieur le premier Ministre.



En effet, des dizaines de personnes parmi ces entrepreneurs ont décidé de profiter de l’occasion  et saisir ce haut responsable ainsi que l’actuel ministre de l’agriculture pour réclamer la régularisation de leurs factures pendantes depuis des années au niveau de la CRMA agence de Tissemsilt. Ces entrepreneurs mécontents précisent qu’après toute cette période de va et vient entre le ministère de l’agriculture, la direction des services agricoles de la wilaya et la caisse où chacune des parties jetait la responsabilité sur l’autre d’où ils se sont retrouvés aujourd’hui devant l’impasse, ils ajoutent qu’ils sont déterminés à exposer ce problème aux responsables centraux pour leur trouver une issue salvatrice, ils précisent qu’ils ont toutes les pièces qui confirment qu’ils ont réellement exécuté des travaux chez les fellahs des différentes communes de la wilaya mais personne ne veut prendre la responsabilité de les payer, non sans leur dire qu’ils n’ont pas ce droit, et ajoutent que l’action qui va être menée lors de cette visite sera pour se fixer sur qui est responsable de cette situation et réclamer des dus contre des travaux réalisés aux profits des fellahs de la wilaya dans le cadre des programmes du soutien agricole que même cette administration ne contredit pas. A rappeler enfin que ce dossier a été à maintes fois traité par le tribunal de Tissemsilt et on se rappelle que la justice a rendu son verdict de décisions sur les cas de plus de (70) personnes impliquées dans l’affaire dont l’ex directeur des services agricoles, des cadres de la CRMA de Tissemsilt, des fellahs et des entrepreneurs, cette affaire qui selon les informations divulguées par certaines sources en rapport avec l’affaire à l’époque a causé un préjudice au trésor public de plus de trente milliards de centimes touchant particulièrement le détournement des fonds publics, la fausse déclaration, le faux et usage de faux, la falsification dans la facturation, des sentences de peines de prison ferme allant d’une année à deux ans ont été prononcées à l’encontre d’une trentaine de mise en cause, cependant ceux qui sont en droit disent-ils, sont victimes des conséquences de cette affaire que seule la décision des hauts responsables pourra les rétablir.

A. Ould El Hadri
Vendredi 22 Novembre 2013 - 16:29
Lu 195 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+