REFLEXION

AFFAIRE DE L’ASSASSINAT D’UN « CLANDESTIN » A MASCARA : Le Procureur requiert 10 et 2 ans pour les accusés



La Cour criminelle de Mascara a traité cette semaine une affaire d’association de malfaiteurs, coups et blessures volontaires et possession d’arme blanche. Les faits de cette affaire se sont déroulés dans la ville de Mohamadia le 13 février dernier, quand trois jeunes qui étaient en compagnie d’un clandestin qui les amenés de la ville de Sablette vers Mohamadia. Arrivées à l’entrée de la ville, ils l’arrêtèrent. L’un d’eux fait la garde dans un coin isolé pendant que les deux autres le battaient à morts avant de le délester de son portable, d’une somme de 2600 DA et la radio de son véhicule puis ils prennent la fuite. Avisés par les riverains, les services de la sûreté se rendent sur les lieux pour prendre en charge la victime qui sera admise à l’hôpital de Mohamadia pour les premiers soins avant d’être évacuée sur le CHU d’Oran, où elle bénéfice d’une incapacité de 20 jours. Devant la cour, les 3 personnes s’accusaient mutuellement. Un seul reconnaît les faits et la victime a cherché à innocenter l’un d’eux suite à leur scénario, le procureur requit 10 ans de prison à l’encontre de deux accusés et 2 ans pour le troisième. La délibération sera prononcée vers le tard.

B. Boufaden
Samedi 13 Novembre 2010 - 22:01
Lu 314 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+