REFLEXION

AFFAIRE DE FALSIFICATION DANS LA COMMUNE DE BOUZAREAH : Des peines allant à 20 ans de prison ferme



Le tribunal criminel près la Cour d'Alger a prononcé samedi soir, des peines allant de 2 ans de prison avec sursis à 20 ans de prison ferme contre les 16 accusés pour constitution de bande de malfaiteurs et falsification d'écritures publiques consistant en des décisions d'octroi de lots de terrain situés dans la commune de Bouzaréah où la majorité des mis en cause sont fonctionnaires. Ainsi, le tribunal a condamné par contumace à 20 ans de prison ferme, Lazri Toufik (fonctionnaire à l'APC), Rezzoug Meriem et Dris Lamia (qui escroquaient leurs victimes par le truchement d'une agence immobilière). Une peine de 6 ans de prison ferme, a été prononcée contre les dénommés Attal Amer, Sahraoui Ahmed, Bounedjas Madjid et Rezzoug Mohamed (fonctionnaires à l'APC et intermédiaires).

Riad
Lundi 2 Novembre 2009 - 09:34
Lu 745 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+