REFLEXION

AFFAIRE DE DETOURNEMENT DE 3200 MILLIARDS DE CENTIMES DE LA BNA : Peines en hausse requises dans le procès de Achour Abderrahmane



AFFAIRE DE DETOURNEMENT DE 3200 MILLIARDS DE CENTIMES DE LA BNA : Peines en hausse requises dans le procès de Achour Abderrahmane
A Tizi Ouzou se tenait mardi le procès en appel de l’ancien homme d’affaires Achour Abderrahmane ainsi que quatre représentant des forces de l’ordre. Le procureur de la République y a requis l’aggravation des peines. Le verdict a été mis en délibéré. Pour rappel les mis en cause à savoir l’ex- chef de la police judiciaire de la sûreté de wilaya d’Alger Z. Messaoud et ses ex-collègues O. Yacine Z. Djamel , S. Nadir et Achour Abderrahmane ont écopé de peines entre 2 et 12 ans assorties de fortes amendes en plus de la saisie de leurs biens immobiliers lors de leur jugement en première instance devant le tribunal correctionnel de Azazga, le 28 mars dernier.Ils ont été poursuivis pour plusieurs chefs d’accusation dont abus d’influence et corruption. Les fonctionnaires de police ont été soudoyés par l’homme d’affaires afin de l’innocenter dans l’affaire de détournement de 3200 milliards de centimes de la BNA.

Ismain
Vendredi 13 Mai 2011 - 10:53
Lu 558 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+