REFLEXION

AFFAIRE D’AIR ALGERIE : Le rapport de l’audit interne transmis au Premier ministre

Après les incidents, les retards en cascade et le crash du vol AH 5017 fin juillet 2014, un audit a été engagé via l'inspection générale du Ministère des Transports concernant la gestion, l'organisation et les services d'Air Algérie a-t-on appris de sources médiatiques. Le rapport de cet audit est actuellement sur la table du Premier ministre révèle l’Econews.



Le Ministre des Transports Ghoul, a  indiqué à l’ANP à Alger que les compagnies aériennes, nationales ou étrangères, seront désormais tenues d’utiliser la langue arabe avec leur clientèle. « Un projet de loi qui est actuellement au niveau du bureau de l’APN oblige les compagnies aériennes à utiliser notre langue officielle avec les clients », a indiqué le Ministre Amar Ghoul. Les conclusions seront rendues publiques avant la fin du premier trimestre de l’année en cours », a affirmé le Ministre des Transports.  « Des sanctions seront prises à l’encontre de tous ceux qui sont responsables des incidents techniques et des retards au niveau d’Air Algérie », a averti M. Ghoul qui a annoncé par ailleurs la mise en place d’une commission chargée de l’inspection et du suivi quotidien de la flotte aérienne nationale. Concernant le recrutement à l’étranger par Air Algérie, Amar Ghoul a affirmé à ce propos que celui-ci sera désormais limité aux demandeurs appartenant à la communauté algérienne. « Il est obligatoire que les recrutements s’effectuent parmi la diaspora algérienne dans les pays où le besoin a été exprimé», a-t-il dit. « Des sanctions sévères seront appliquées en cas de non application de cette instruction », a encore averti Ghoul. L'objectif, selon le Ministre, est de garantir la transparence dans le cadre de l'égalité des chances. À une question sur le recrutement de personnes de nationalités étrangères dans les bureaux d'Air Algérie à l'étranger, le Ministre a indiqué que les Algériens établis à l'étranger ont la priorité d'occuper ces postes afin d'améliorer le rendement et résoudre le problème de la langue chez bon nombre de nationaux établis à l'étranger au niveau des bureaux.

AZZI S. Mohsen
Vendredi 9 Janvier 2015 - 17:03
Lu 829 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+