REFLEXION

ADRAR : Vers du nouveau pour les victimes de Reggane ?



Le ministère de la solidarité vient d’envoyer une équipe pluridisciplinaire composée de médecins, de psychologues et de sociologues. Cette équipe s’est rendue à Reggane, 140 km du chef-lieu de la wilaya d’Adrar afin de recenser les personnes présentant un handicap physique ou moral suite des conséquences et des retombées des derniers essais nucléaires qui ont eu lieu le 13 février 1960, nom de code « Gerboise bleue ». Cet inventaire exhaustif permettrait indubitablement de dévoiler au grand jour les tars qui sévissent encore depuis plus d’un demi-siècle. Le mouvement associatif de la daïra de Reggane et les communes, tient à recenser toutes les personnes victimes pour une réelle prise en charge médicale et sociale. Il s’agit en effet, de venir en aide aux familles concernées, en leur fournissant prothèses, centre de rééducation et écoles spécialisées afin qu’elles bénéficient elles aussi de conditions matérielles leur permettant ainsi de mener une vie normale. 23 enfants originaires de la région de Reggane partiront à destination de Jijel le 23 juin prochain pour un traitement psychothérapeutique. L’encadrement est assuré par des spécialistes de la santé. Les enfants pourront peut-être, voir la mer de plus près pour la première fois et grignoter quelques jours de vacances.

M.Chérif
Lundi 20 Juin 2011 - 10:37
Lu 238 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+