REFLEXION

ADRAR : Une fosse septique meurtrière



Dans certains Ksour, le réseau d’assainissement n’existe pas et les habitants pour y remédier ont recours soit à des fosses sceptiques soit à des fosses perdues qui représentent un véritable danger pour leurs utilisateurs potentiels. Un enfant âgé de cinq du Ksar de El Maghili à 80 km d’Adrar est porté disparu. Après des recherches effectuées par la famille, les proches et les éléments de la brigade de la gendarmerie, la découverte macabre d’un petit corps sans vie gisant au fond d’une fosse sceptique a jeté un froid glacial au sein de la société. Cet environnement, attiré par le jeu et les ballades en pleine nature, ignorait les crevasses qui s’égrenaient autour du ksar. Et c’est au cours de l’une de ces randonnées que le petit Ahmed tomba dans la fosse. Il a essayé de se débattre mais ses forces le lâchent et ses petits bras frêles ne résistèrent pas longtemps à l’aspiration de ces eaux usées. Ahmed succombe et sa vie ne retentira plus. Une perte douloureuse qui aurait pu être évité.

M.Cherif
Samedi 16 Avril 2011 - 11:52
Lu 293 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+