REFLEXION

ACHAACHA : Le torchon brûle entre la section syndicale et le directeur de l’EPSP



ACHAACHA : Le torchon brûle entre la section syndicale et le directeur de l’EPSP
Sur initiative de la section syndicale UGTA de l'EPSP d’Achaacha, une assemblée générale a regroupé, le 27 septembre dernier, une grande partie des corps activant au niveau de cet établissement qui gère une vingtaine de structures. Un procès-verbal sanctionnant cette assemblée générale a été adressé au directeur de la santé et de la population (DSP) et dont une copie nous a été adressée. Il a été question de débattre des carences observées à l'issue de la nouvelle carte sanitaire, qui a remplacé les ex-secteurs sanitaires par les EPSP, et ce dans l'objectif d'améliorer, d'une part, la gestion et, de l'autre, la qualité des prestations au profit des malades. Selon le premier responsable syndical, cette AG était consacrée à débattre des problèmes socioprofessionnels notamment la question des avancements, à savoir la promotion dans la carrière, concernant l’année écoulée 2009, un registre où, selon notre source, l’EPSP d’Achaacha demeure à la traîne par rapport à d'autres établissements sanitaires de la wilaya qui ont pris en charge d'une manière effective ce volet. Les travailleurs affichent leur désapprobation quant aux allégations trompeuses du directeur de l’établissement concernant le volet promotion. En plus, il a été question de débattre du problème des arriérés des émoluments (primes d’avancement des années 2005,2006 et 2007 ainsi que la prime de rendement du mois de janvier 2008) non encore perçus et qui sont à la charge de l’EPH de Sidi Ali après la dissolution du secteur sanitaire et la mise en place des nouvelles structures de la santé qui a donné naissance à l’EPSP d’Achaacha. La question des congés annuels a été, aussi, soulevée par les travailleurs présents à l’assemblée. Ces derniers dénoncent la mauvaise programmation et le partage du congé annuel en deux tranches ce qui constitue une atteinte à un droit élémentaire acquis et préservé par le législateur. Selon le communiqué de l’assemblée, certains travailleurs de l’établissement demeurent privés de leurs congés annuels depuis plus de deux ans. Quant aux congés de maladies, ils contestent l’abus d’autorité du directeur de l’EPSP qui a ordonné au médecin chargé de ne valider aucun certificat malgré l’accord du médecin de la CNAS. Le collectif des travailleurs dénoncent et refusent la privation des personnels assurant les permanences du droit à la restauration par la direction actuelle contrairement aux travailleurs des autres établissements de la wilaya qui jouissent pleinement de ce droit. Les coupures intempestives du courant électrique est un des points soulevé par l’AG. Depuis deux années, la section syndicale n’a cessé d’alerter les services concernés pour prendre en charge ce problème mais rien n’a été fait sachant la sensibilité et le rôle de la polyclinique surtout que nous sommes à quelques mois de la saison hivernale. A travers le communiqué de la section syndicale, de graves accusations sont portées à l’encontre de l’actuel directeur de l’EPSP. Accusé d’abus d’autorité, plusieurs travailleurs se plaignent d’avoir été mal traités et humiliés publiquement par le directeur. En conséquence, les travailleurs de l’EPSP, à travers leur section syndicale, demandent le départ imminent du directeur et l’envoi d’une commission d’enquête pour élucider les graves manquements à la bonne gestion de l’établissement. Le cas échéant, ils menacent de durcir le ton de la protestation et ils n’excluent pas le recours à la grève générale.

A.Adda
Lundi 4 Octobre 2010 - 00:01
Lu 856 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+