REFLEXION

ACCUSES DE SOUTIEN ET FINANCEMENT AUX GROUPES TERRORISTES : Des officiers marocains dans le viseur des américains

Les services de renseignement américains procèdent depuis quelques semaines à des enquêtes sécuritaires, sur la base d’informations reçues par Washington sur l’implication d’officiers supérieurs de l'armée marocaine de soutien et financement aux groupes terroristes actifs dans la région du Sahel, en Afrique, en particulier le mouvement de « djihad et Taouhid », par l'argent de la drogue, comme certaines des informations faisant l’objet d'une enquête américaine, confirment également l'existence d'un accord entre les barons de la drogue et les chefs des groupes terroristes marocains actifs dans le Sahel, afin d'assurer le transfert et l’acheminement de la drogue de Rabat vers le Sahel, une affaire qui va certainement bientôt secouer le trône Marocain.



Les États-Unis ont dans le cadre d’une stratégie de lutte contre le terrorisme et le crime organisé entrepris des enquêtes  pour s'assurer d’une information récente, qui confirme l'implication d’officiers de l'armée marocaine de soutien en faveur des groupes terroristes, particulièrement actifs dans le Sahel, qui ciblent en particulier les intérêts de l'Algérie, dans une tentative du Makhzen à affaiblir ses positions, en particulier celles qui sont attachées à défendre les principes de décolonisation sous toutes ses formes dans le continent africain. Selon des informations sous enquête par la CIA, des officiers de l'armée marocaine et du palais royal, se sont rencontrés à plusieurs reprises par la médiation, avec des dirigeants des organisations terroristes activant au Sahel, ayant abouti à des accords avec des groupes terroristes pour sécuriser et garantir le transit de la drogue marocaine de Rabat vers le désert du Sahel, comme le souligne également des informations pertinentes sur le soutien de Rabat par la mafia de la drogue, aux groupes terroristes, en particulier le groupe « d’el djihad et taouhid», qui visait les camps de réfugiés sahraouis à Tindouf, par l'enlèvement de ressortissants étrangers, afin de faire échouer les efforts des organisations humanitaires actives sur la question du Sahara occidental. Cette enquête vient au moment où les Etats Unis ont exprimé récemment, leur satisfaction des efforts fournis par l'Algérie à lutter contre le terrorisme au Sahel, en marge d'une réunion, du ministre Abdelkader Messahel, avec des représentants de la cellule antiterroriste du  secrétariat du département américain, dans le cadre d'une réunion pour échanger des points de vue sur la lutte contre le terrorisme, de même que l’administration de Barack Obama, manifeste son appui à toutes les initiatives algériennes à la fois pour lutter contre le terrorisme et la drogue, ou la résolution des conflits, tels que le règlement du dossier malien par le dialogue et la consultation, ainsi que les efforts pour mettre fin à la crise en Libye, et d'autres dossiers sécuritaires dans la région du Sahel.    

Touffik
Mercredi 13 Août 2014 - 18:14
Lu 1571 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+