REFLEXION

ACCUSES DE DILAPIDATION DE DENIERS PUBLICS : 3 ans de prison requis contre l’ex-maire de Mostaganem

Trois années de prison ferme. Tel a été le réquisitoire formulé en fin de journée du mercredi dernier par le procureur près le tribunal d’Ain Tèdeles à l’encontre de l’ex maire de Mostaganem, le secrétaire général et le responsable du bureau des marchés.



Deux années de prison ferme ont été recommandées par le représentant du ministère public à l’encontre de 13 autres accusés (2 élus, des fonctionnaires et des entrepreneurs) cités dans la même affaire. Les mis en cause, jugés tout le long de la journée de mercredi, sont accusés d’avoir conclu des transactions douteuses en violation du Code des marchés, trafic d’influence, mauvaise gestion des affaires de la commune et dilapidation des deniers publics. Le verdict sera rendu le 13 juillet prochain.  Le procès, qui a tenu en haleine l’opinion publique, s’est distingué par la prise de connaissance du dossier par Mme la juge qui a dirigé le procès avec une main de fer et une maitrise totale des débats, puisqu’il s’agit évidemment de défendre l’argent du peuple, où les accusés sont notamment accusés   de la dilapidation de biens et deniers publics.

Riad
Vendredi 24 Juin 2016 - 17:37
Lu 2071 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+