REFLEXION

AADL2: Une hausse des prix n’est pas à exclure



Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune a affirmé, jeudi à Alger qu'une éventuelle hausse des prix des logements AADL2 n'était pas à exclure. "La hausse des prix des logements n'est pas à l'ordre du jour et aucune décision n'a été prise dans ce sens, mais cette question n'est pas à exclure concernant les souscripteurs au programme AADL2", a indiqué le ministre qui effectuait une visite d'inspection de nombre de projets relevant de son secteur dans la wilaya d'Alger. "Si une telle décision venait à être prise, la hausse oscillerait entre 5% et 10%", a tenu à préciser M. Tebboune rappelant que l'Etat prenait actuellement en charge 50% du coût de réalisation des logements selon la formule +location/vente+ supervisée par l'Agence nationale de développement et d'amélioration du Logement +AADL+".          

Vendredi 26 Février 2016 - 18:00
Lu 189 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+