REFLEXION

A quoi sert le pétrole, sans idées !



A quoi sert le  pétrole, sans idées !
Qui des responsables Algériens ne se rappelle pas du spot publicitaire en France des années 1980, « nous on n’a pas le pétrole mais on a des idées ». Certes le pétrole est une énergie indéniable génératrice de ressources et d’emplois. L’Algérie avec sa superficie immensément vaste, recèle des réserves importantes, mais épuisables. On annonce même qui va y avoir des forages de pétrole en mer, une première en Algérie pour garantir à moyen terme cette énergie et demeurer parmi les pays exportateurs. Mais le hic, est que nos responsables savent pertinemment que cette énergie est en train de s’épuiser et qu’il est temps de penser à la remplacer par une autre. Les pays développés se basent sur la richesse de l’homme. Alors ils développent continument l’école et l’université pour créer cette richesse de la matière grise pour bien appréhender l’avenir. Dans ce domaine rien de concret a été réalisé malgré que beaucoup de choses ont été faites.  L’Algérie certes a investit des sommes colossales pour développer le savoir, mais en réalité l’école en Algérie est vraiment malade car elle a été trop politisée et bureaucratisée et reste classée en bas du tableau. Le nombre des étudiants se compte par milliers, mais la qualité reste contestée. Pour ce qui est des autres secteurs créateurs de richesses, telles que l’Agriculture et le tourisme, aucune politique courageuse n’est venue trancher sur le problème pour aller de l’avant et remédier à cet attentisme qui dure depuis l’indépendance. Une nation qui n’arrive pas  à s’auto-alimenter, est une nation qui sera appelée à disparaitre. Avec l’argent du pétrole, certes beaucoup de choses ont été réalisés, des investissements initiés dans les domaines, mais avec l’argent du pétrole, beaucoup de lacunes ont aussi émergé  dans la société. Les entreprises productrices telles que le textile et le cuir qui il y’a juste quelques années généré un taux de croissance de 8 %,  a  été sacrifié pour créer des milliers d’entreprises privées qui se sont spécialisées dans l’importation de milliers de containers de chiffons et d’autres produits à risque pour le consommateur dont la plupart sont importés de pays asiatiques.   

Réflexion
Vendredi 12 Octobre 2012 - 23:00
Lu 153 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+