REFLEXION

A quand le départ des dictateurs du football ?

La rentrée fracassante de M. Raouraoua qui s’est précipité à sanctionner plusieurs arbitres de l’Oranie nous a fait croire que celui qui fautera subira le même sort que leurs prédécesseurs mais hélas des fautes très graves de plusieurs hommes en noir se répètent chaque semaine.



A quand le départ des dictateurs du football ?
Donc il faudrait prendre en considération l’adage « quand un élève est mauvais,  l’élève  doit partir mais quand presque tous les élèves sont mauvais, c’est le maître qui doit partir ». Du point de vue arbitrage, la paire Raouraoua, Lacarne a échoué car Mr Youbi a eu le courage de dévoiler la faiblesse des arbitres qui ont officié les rencontres de nationale une dans l’émission télévisée hebdomadaire : « Daouri Mouhtarifine ». En ce qui concerne l’éthique sportive, le président de la FAF a promis dans une communication qui a duré plus d’une heure au président de ST Jules (US Mosta) que l’affaire de corruption USM.CRB Mazouna sera traitée dès que le dossier sera déposé à la FAF mais comme tout le monde sait, l’affaire est tombée à l’eau. Ce qui est un encouragement pour les Samasiras du football. M. Raouraoua ! Vous avez causé beaucoup de mal au football car vous et les présidents de ligues avez confectionné des lois sur mesure pour rester à vie car ni vous, ni les présidents des ligues n’ont pas admis ce que M. Guiddoum  qui était ministre de la jeunesse  limite à un seul mandat la présidence de tous les institutions (FAF, ligue  régionale et de wilaya etc.) Pourquoi des hommes très âgés, 70 à 80 ans, s’accrochent au fauteuil ? Pourquoi cette très longue durée  à un poste très ingrat ? Que l’opinion publique  sache que certaines personnes occupent des postes au sein des ligues depuis 1984, tandis que d’autres durant une quinzaine d’années et d’autres seulement dix et nous croyons à notre connaissance aucun président ne s’est contenté d’un seul mandat. Malgré qu’ils aient eu largement le temps de travailler, les résultats sont toujours médiocres.  Il est temps que ces messieurs laissent leur place aux jeunes car le vent du printemps sportif soufflera très bientôt. A bon entendeur salut

Ahmed Walid
Jeudi 5 Janvier 2012 - 10:23
Lu 673 fois
SPORTS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+