REFLEXION

A quand l’application de la réglementation ?

DES VEHICULES DE SERVICE UTILISES A DES FINS PERSONNELLES

Même pendant les week-ends, les véhicules administratifs, principalement ceux alloués aux responsables pour les besoins de service, sont utilisés à des fins personnelles. Alors que l’usage l’exige, tout véhicule de service doit regagner obligatoirement l’un des garages, voire les parkings dont les institutions disposent après le service.



A quand l’application de la réglementation ?
Il faut dire que si plusieurs véhicules sont destinés aux directeurs, certains d’entre eux à savoir les chefs de service ou des chargés de missions, s’accaparent d’autres véhicules appartenant à leur administration en les utilisant à des fins personnelles. Leurs enfants sont accompagnés à l’école, leurs épouses chez la coiffeuse et des fois on trouve leurs maitresses à bord. Des chauffeurs regagnent leurs domiciles à bord des véhicules de service, alors qu’ils n’ont même pas de garage pour les garder en lieu sûr la nuit, d’autres les utilisent pour charger semoule et autres commissions en consommant le carburant fourni par leur administration. Ces véhicules sont très souvent utilisés pour leurs familles qui partent souvent en villégiature sur le bord des plages ou devant les marchands de brochettes. Mais dans tout ça, personne n’en dit mot sachant qu’en cas de « pépins » l’on est en droit de poser diverses questions, qui paiera les dégâts en cas d’éventuels accidents de la circulation dont l’administration reste la seule civilement responsable et de quelle manière justifier n’importe quel aléa à la hiérarchie? Faudrait-il rappeler qu’en 1981 où l’administration avait une toute autre notion de la rigueur dans le management, une circulaire ministérielle ordonnait que tout véhicule circulant après les horaires de service ou durant les week-ends était automatiquement placé en fourrière et des sanctions administratives sont prises contre celui-ci pris en flagrant délit de conduite. Les services de la gendarmerie nationale et de la sureté nationale étaient sur le qui-vive pour réclamer des conducteurs et des personnes l’accompagnant leurs ordres de missions, ce qui donnait plus de poids à la fameuse circulaire qui contraignait les directeurs ou les responsables des administrations à utiliser leurs véhicules personnels pour leurs propres besoins. Certes, les véhicules des administrations peuvent circuler les week-ends et jours fériés puisque tenus par le travail d’astreinte durant ces jours bien sûr avec un ordre de mission. Toujours est-il que la notion de la chose publique ces temps-ci reste pour le moins inconnue chez certains responsables. On aura même vu des véhicules des administrations bien luxueuses utilisés dans les mariages, et par les progénitures des responsables, une manière de faire la frime avec une chose qui appartient à l’Etat. Avant, les véhicules administratifs se reconnaissaient à leurs plaques d’immatriculation, mais maintenant c’est kif-kif, c’est une occasion ou jamais pour tous.

T.B.Aek
Mardi 13 Septembre 2011 - 22:01
Lu 487 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+