REFLEXION

A propos du préavis de grève des pharmaciens à Mostaganem : Les précisions du directeur de la santé

Suite à la grève du 12 mars 2012 décidée par le syndicat des pharmaciens, qui dénoncent les mauvaises conditions et les tracasseries subies par la CNAS.Cette levée de bouclier, des pharmaciens fait aussi suite à la décision arbitraire qui est à l’origine de la fermeture de la pharmacie de M. Saidani Hassane. A ce sujet nous nous sommes rapprochés du directeur de la santé de wilaya M.Belkheir, pour éclaircir certaines zones d’ombres.



A propos du préavis de grève des pharmaciens à Mostaganem : Les précisions du directeur de la santé
Dans contexte, la réaction de la DSP, de la wilaya de Mostaganem ne s’est pas fait attendre. Le premier responsable de la santé de la wilaya nous a appris qu’il a  adressé une correspondance au Syndicat National Algériens des Pharmaciens des Officines SNAPO. Ce dernier, a tenu à faire une mise au point, selon lui les motifs invoqués et qui sont à l’origine du préavis de grève et qui devrait prendre effet à partir du 12 et 13 mars 2012 sont infondés, car nous dira-t-il : « les mesures prises sont d’ordre conservatoire jusqu’à régularisation de leur situation administrative, vis-à-vis du responsable de la brigade mixte constituée conformément à la décision ministérielle n° 49/ MSP/MIN du 23/06/1996 et que les concernés ont reconnu les faits au procès verbal dûment signé par les intéressés et que la direction du commerce les a este en justice.  Devant ces infractions  et suite à leur reconnaissance des faits auprès de la direction du commerce de la wilaya, selon le procès verbal de sortie ainsi que celui établi lors de son audience par cette dernière »  Toujours selon ce responsable : « ce qui nous a motivé  à proposer à M. le wali un arrêté de fermeture à titre conservatoire  et ce jusqu’à la régularisation sur le plan administratif en application de la règlementation en vigueur notamment la circulaire ministérielle n° 12/MEPR H/MIN en date du 22/10/2006 relative à l’exercice de la profession de pharmacien d’officine notamment le paragraphe n°  04 relatif à la présence de produits périmés  constaté lors d’une inspection effectuée, par des organes de contrôle. Aussi étais-je étonné J’étais étonné, par  ce préavis de grève. Il  n’en demeure pas que les portes de la DSP, sont toujours ouvertes  pour être à l’écoute des préoccupations des  pharmaciens et de conclure que les opérations de contrôle entrent dans le cadre de l’application de la règlementation notamment les dernières instructions de monsieur le ministre de la santé de la population  et de la réforme hospitalière, et ce pour une meilleure gestion des médicaments.

Benyahia Aek
Mardi 6 Mars 2012 - 22:19
Lu 938 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par membre du bureau du snapo de mostaganem le 07/03/2012 07:30
je suggère aux rédacteurs de cet article de relire le texte du préavis de gréve pour ce qui est du motif majeur de la gréve et de se rapprocher du du bureau du snapo pour meilleurs informations le concernant.
concernant la décision interministérielle portant sur la création des brigades mixtes,personnellement je pense que mr le DSP n a pas pris connaissance de la totalité de son texte.
et pour finir je dirais que le cas de mr saidane est un parmi les 4 fermetures prononcées a tort par mr le dsp et qu on aura l occasion de les discuter pleinement avec lui ainsi qu avec les médiats.

2.Posté par un lecteur intéressé par la cause le 07/03/2012 22:06
le problème de la pharmacie en algérie en général et à mostaganem en particulier ne se posent pas seulement au niveau des fermetures abusives des officines, il est très vaste, mais je pense avec la grève ils seront écoutés par tous le monde. il ne faut pas aussi oublier que l'union fait la force.
les réunions avec les responsables de la sécurité sociale sont organisés périodiquement mais les problèmes ne sont pas pris en charge.
tous le monde se cachent derrière les notes émanant des tutelles; posons la question suivante est que elles sont bien appliquées.
je pense que c'est un début, le reste viendra surement et chacun assumera sa responsabilité, le pharmacien, la cnas, la casnos et la dsp.

3.Posté par Belkheir le 08/03/2012 21:37
Il serait utile de signaler que n'est pas à la hauteurs de ses responsabilités qui veut. M Belkheir, le Dsp de Mostaganem a toujours brillé par son absence lors des rencontres médicales en tous genres qu'a connu la wilaya et l'on ajoute à cela les journées qu'organisent les associations dont celle des cancéreux, des diabétiques, etc... Je voudrais ajouter que M. le Dsp est originaire de Relizane tout son excellence M. Saîdane, le pharmacien exemplaire aux compétences avérées. Lui fermer boutique est une vengeance qu'il couve depuis son enfance. Quand aux magouilles et les mensonges y compris de ses subordonnés qu'il intimide j"en passe. "M. le directeur est en tournée, alors qu"il est confiné dans son bureau". Autre chose: le directeur du personnel de l'hôpital Che Guevara qu'il a sali auprès de son ministère de tutelle tout en demandant sa relève et lui mentant qu'il n'est pour rien et en même temps il a trompé M. le wali sur ce bon gestionnaire qui ne voulait pas marcher dans les magouilles. Soyez conscients, nom de Dieu.

4.Posté par Che Guevara sans poche de sang le 21/04/2012 10:54
Pourquoi y'a pas 1 seul poche de sang au niveau des hôpitaux de mostaganem, c'est quoi ce bordel ???? Du 15 avril 2012 à ce jours, pourquoi les malades payants la facture des travaux d'aménagement contre l'absence total des produits de base tel que poche de sang à titre d'exemple ???

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+