REFLEXION

A la manière de Moubarak



Les citoyens de la ville de Médéa sont exaspérés par le comportement odieux d’un des plus hauts responsables de la wilaya. Ils n’arrivent pas à le rencontrer les journées d’audience quoiqu’ils fassent. Un calvaire qui ne dit pas son nom, au point où solliciter en Egypte du temps de Moubarak, était plus facile qu’avec ce responsable. C’est l’agent de service qui est chargé de recevoir les gens, leur parler et les orienter, sans plus. Une frontière est dressée chez l’appariteur. Sachant par ailleurs que pour les mêmes motifs, ce même responsable avait été suspendu pendant une année et traduit devant la justice. Après réintégration, ses agissements sont devenus plus odieux et inhumains.

Réflexion
Vendredi 11 Mars 2011 - 10:33
Lu 317 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+