REFLEXION

A l’heure du repas : Prier d’abord ou manger d’abord ?



Aïcha (radhia Allâhou anha) dit : (…) J’ai entendu le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dire: « Point de prière lorsque le repas est servi, ni lorsqu’on ressent un besoin pressant. »  (Sahîh Mouslim).
Les oulémas ont établi à partir de ce Hadith qu’il est déconseillé (makroûh) d’accomplir la prière rituelle que le repas est déjà servi et qu’on a vraiment envie de manger, ou lorsqu’on ressent le besoin urgent d’uriner ou de déféquer –il en est de même pour tout autre besoin pressant: Il est évident en effet que, dans de telles conditions, il est difficile de prier avec toute la concentration et la dévotion requise.
La grande majorité des savants (dont ceux des quatre écoles les plus connues) est cependant d’avis que, malgré le fait que l’accomplissement de la salât soit déconseillé dans ce genre de situations, si quelqu’un le fait quand même, sa prière sera valide (même si selon certains il est mieux de répéter cette salât par la suite); une minorité de savants (les dhâhérites) ont cependant émis l’opinion qu’une telle prière ne sera pas valide.
Il est à noter enfin que si l’heure prescrit pour la salât est sur le point de se terminer et qu’on risque de ne plus pouvoir prier à l’heure si on s’occupe à autre chose, dans ce cas, il faudra accomplir la salât immédiatement.
 

Réflexion
Mercredi 27 Mai 2015 - 14:56
Lu 1481 fois
ISLAMIYATE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+