REFLEXION

A bon entendeur



Mohamed Saïd,  président du Parti de la liberté et de la justice (PLJ)  a affirmé avoir pris des précautions pour barrer la route aux opportunistes en obligeant l'élu à prêter serment sur le Saint Coran, dès l'annonce officielle de sa victoire, et à rendre des comptes après une année de son élection. A bon entendeur.

Réflexion
Jeudi 3 Mai 2012 - 10:33
Lu 261 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+