REFLEXION

A QUELQUES JOURS SEULEMENT DE LA RENTREE SCOLAIRE : Assaut répété sur les fournitures scolaires à Tissemsilt

La rentrée approche à grands pas et avec elle, la traditionnelle corvée d’achat des fournitures scolaires et compte tenu de l’arrivée imminente de cette rentrée scolaire fixée au 07 septembre prochain, les signes de la préparation de la rentrée sociale à Tissemsilt se manifestent de jour en jour, les parents d’élèves se sont déjà attelés au rush traditionnel qui s’orchestre avec une ruée des citoyens sur les lieux de vente des fournitures scolaires.



En effet, depuis quelques jours déjà, les librairies, marchés, souks et boutiques de fournitures scolaires ont été réinvestis, les vendeurs aussi se sont préparés de leur côté à ce rendez-vous, comme le montre partout la disponibilité des articles sur les tables, étagères et devantures, pour certains, c’est l’affaire de la saison, tout se vend, il y  a tous les produits et pour tous les goûts, mais est-ce pour toutes les bourses ? Cette recrudescence d’activité affichée par les parents d’élèves se manifeste en permanence, entre autres, en prenant toutes les mesures et toutes les dispositions nécessaires pour garantir à leurs enfants une rentrée dans les meilleures conditions possibles, c’est ainsi que le rituel ou ce qui s’y apparente se décline par un achat massif des vêtements et autres fournitures scolaires, d’après ce que nous avons pu voir au niveau des endroits de vente précités. Néanmoins, de nouveaux frais s’annoncent pour les parents portant notamment sur les besoins de cette prochaine rentrée scolaire, pas de répit pour eux, après un mois de Ramadhan assez éprouvant en matière de dépenses, surtout pour les petites bourses qui sont habituées désormais à faire face, chaque année, à la même situation, l’achat des trousseaux scolaires pèse encore sur les budgets familiaux et entre satisfaire ses besoins en matière de qualité des articles scolaires de vêtements et de dépenser le moins possible, la chose n’est vraiment pas abordable ou facile d’autant plus qu’il y a encore des dépenses qui attendent d’être honorer comme celles générées par l’Aïd El Adha et d’autres encore qui doivent être aussi supportées. En somme, malgré une légère hausse des prix des fournitures scolaires et une hausse vertigineuse des vêtements, les parents ont déjà entamé l’achat des articles scolaires, ils ont dû s’y prendre à l’avance pour éviter les bousculades et les ruptures.

A. Ould El Hadri
Mardi 25 Août 2015 - 16:44
Lu 79 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+