REFLEXION

A LA ZAOUÏA ALAWIYYA : L’association El-Mahdiya célèbre Achoura



La fête mystique d’Achoura est un évènement religieux aux pays musulmans, instituée par notre prophète Sidna Mohamed (q.s.s.s.l), avant l'introduction du jeûne du ramadan. Une fête musulmane au dixième jour du mois de Mouharram, le premier mois du calendrier musulman, l’Achoura a une origine qui remonte à la sortie de l’Egypte des enfants d’Israël. A l’occasion de cet évènement religieux, l’association « El Mahdia » sise au quartier de la zaouïa Alawiyya à Tijditt en collaboration avec l’association « Ahbab El Ghinaa Echaabi » ont célébré une soirée musicale à la salle El Mahdia au niveau du siège de l’association Cheikh Alaoui pour l’éducation et la culture soufie en date du vendredi 23 novembre. La soirée a été animée par deux groupes de la chanson « chaabi » où les nombreux spectateurs ont  en  apprécié le sens artistique et, effectivement, l'originalité. Les artistes ont réussi à installer aussi un rapport d'intimité avec les spectateurs. Cette belle cérémonie a été bien marquée par la présence des enfants de Tijditt, les notables de la ville de Mostaganem, Mr Belkacem Belhamidche le PDG de Réflexion et invité d’honneur, des journalistes, le chef de cabinet Mr Houari Mohamed Amine, et quelques directeurs de l’exécutif. La soirée a été égayée d’une ambiance musicale chaleureuse assurée par les chantres de la musique Chaabi qui a gratifié les invités par les plus belles « Qasidates » de Cheikh Ahmed El Alaoui et de Sidi Lakhdar Benkhelouf.  

B.Réda
Dimanche 25 Novembre 2012 - 00:00
Lu 529 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par laben le 26/11/2012 11:42
Salam aleykoum,
je ne savais pas que les jours de jeûne en algerie étaient des jours de fête où on écoute de la musique, vous pourrez me donner la source qui raconte quand le prophete que la paix et le salut soit sur lui l'a fait, je le raconterai à mes enfants. On peut donc faire ambiance disco tous les lundis et les jeudis car le prophete que la paix et le salut soit sur lui jeunait ces jours là, et les 13, 14,15 de chaque mois aussi, on va donc passer pas mal de soirées à faire la fête pendant que la criminalité, le chomage, la corruption font des ravages, pas mal l'avenir de l'algérie, et que disent ils d'autres ces soufis que les gens aiment suivre plutôt que de suivre les recommandations de notre prophète ?

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+