REFLEXION

A LA VEILLE DE L’ELECTION PRESIDENTIELLE : L’armée lance une rude opération de ratissage contre ‘’Al-Qaïda’’

Le Commandement de l’Armée nationale populaire Algérienne, aurait annoncé une guerre préventive contre les bastions « d’Al-Qaïda au Maghreb islamique », à la veille de la campagne électorale pour l’élection présidentielle du 17 avril prochain, où les forces de sécurité auraient accentué le rythme des opérations militaires dans les axes utilisés par les terroristes.



Les opérations intensives en cours menées par les forces de l’ANP, présagent «différentes  opérations de ratissage » qui peuvent s'étendre au-delà des prochaines  présidentielles. Selon des sources concordantes, le ministère de la Défense nationale aurait  ordonné à l'armée de mobiliser des unités militaires, en préparation à de vastes opérations contre les bastions des groupes terroristes qui opèrent dans plusieurs wilayas, en particulier dans le centre, l'est et au sud. Immédiatement lancées, les opérations militaires ont abouti rapidement à l'élimination de sept terroristes, parmi eux deux émirs dans la wilaya de Tebessa. Les unités des forces spéciales de l’ANP se sont déployées, dans plusieurs régions, le long des zones frontalières Est avec la Tunisie. Ces unités auraient été également vues en mouvement au cours des derniers jours accompagnées par des véhicules militaires blindés, et qui se dirigeaient vers les lignes frontalières des wilayas de Tebessa, de Souk Ahras et d’El Tarf, qui connaissent un afflux d’autres renforts des forces terrestres à savoir  l'infanterie et les chars.  Notons que plusieurs avions de combat des forces aériennes sont présents  dans le ciel des wilayas de Tebessa, Souk Ahras et El Tarf, ainsi que dans la wilaya d’El Oued, vers le sud. Selon la même source, la population dans les zones montagneuses de la région de Kabylie, en particulier dans les wilayas de Tizi Ouzou, Bouira et Béjaïa, ont aperçu la présence d'importantes forces militaires où sont menées des opérations de ratissage depuis quelques jours. On a appris,  en parallèle que lors des visites qui auraient conduit le chef d'état-major de l'Armée nationale populaire, le général Ahmed Gaid Salah , aux wilayas qui englobent le «reste» des groupes terroristes que la situation sécuritaire est maitrisée dans cette région de la Kabylie qui a connu, un calme relatif au cours des deux dernières années. Où l'organisation terroriste, avait changé de  méthodes au cours des derniers mois, par des « prises d'otages » et leur  libération sous la pression et la mobilisation de la population , mais les opérations concentrées   dans la région, ces jours-ci, augurent à des opérations intenses pour  l’«isolement» «d’Al-Qaïda au Maghreb islamique » à l'approche des élections présidentielles. Les forces armées auraient pu pénétrer au niveau des sommets des montagnes situées dans les limites de Mezrana et la commune d’Aghrib dans  la wilaya de Tizi Ouzou. Aidées par des hélicoptères de combat ainsi que des bombardements aériens les premières opérations ont permis l’élimination de quatre terroristes. Les forces de l’ANP ont également réussi dans  la nuit d'avant-hier, à  éliminer un terroriste lors d'une embuscade mise en place par une unité militaire près du village d’Oulèd Benfodhil sur les hauteurs d’el Kadiria adjacentes aux montagnes de Draa el Mizane à environ 30 kilomètres à l'ouest de la ville de Bouira. Les divers rapports invoquent des résultats spectaculaires sur des opérations menées par les forces de l’ANP, se soldant entre éliminations de terroristes, arrestations, redditions, mise en œuvre d’opérations de ratissage, démantèlement des réseaux de soutien,  et destruction de casemates. Selon les mêmes sources, les opérations de surveillance menées par les services de sécurité sur la frontière orientale, ont touché tous les points de passages frontaliers sensibles, y compris les points et les lacunes qui servaient de passage aux contrebandiers de carburant et de drogues,  de l’extrême frontière de la commune « béni Kacha »,  wilaya de Tebessa, en passant par la commune « Taleb Larbi » et en terminant à la limite de la frontière de la commune « douar el maa » sur la région de la wilaya de Ouargla, ce qui a estropié les activités des groupes de contrebandiers ces jours-ci. Le contrôle et la surveillance au sol, et dans le ciel, se sont également étendus jusqu'aux monts de la wilaya d’El Oued, où se situe le triangle de la frontière dangereuse reliant l'Algérie, la Tunisie et la Libye. Pour rappel, les éléments de l’Armée populaire nationale avaient réalisé plusieurs opérations au cours de la semaine dernière, la plus importante dans la wilaya de Tebessa entraînant  l’élimination de 7 terroristes, y compris un haut dirigeant de « Al-Qaïda au Maghreb islamique ».         

Touffik
Mercredi 19 Mars 2014 - 17:52
Lu 299 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+