REFLEXION

A LA VEILLE DE L'AÏD EL FITR : Deux femmes égorgées par leurs maris à Tissemsilt et Mostaganem



A  LA VEILLE DE L'AÏD EL FITR : Deux femmes égorgées  par leurs maris à Tissemsilt  et Mostaganem
Les crimes contre ascendants ne cessent de prendre de l’ampleur, des tragédies qui frappent aux portes des domiciles de familles vivant dans la plupart dans une grande quiétude, ce sont des cas en plus qui auraient pu être évités avec seulement un petit peu de bon sens. A Mostaganem et Tissemsilt , la journée du lundi a été digne de films d’Alfred Hitchcock

Un Tunisien Egorge son Epouse A Mostaganem
En effet, à la veille de l’aïd, ce lundi 29 aout 2011, une journée qui n’a pas été aussi sereine que l’on croit. A la commune de Hassi Mamèche située à 15 Km du chef lieu de la wilaya de Mostaganem, un homme répondant aux initiales D. T âgé de 52 ans de nationalité Tunisienne et résidant en Allemagne a égorgé sa femme aux environs de 6 heures du matin à l’intérieur de leur domicile familiale. La victime dénommée K. Yamina âgée 29 ans a été surprise au milieu de la nuit par son mari, qui, pris de folie lui a tranché la gorge. Vu l’ampleur du drame qui a touché cette famille ainsi que toute la commune, certains avancent que les causes sont liées à une affaire d’honneur due à des soupçons du mari, qui a accusé sa femme de tromperie. Le corps de la victime a été transféré par les éléments de la protection civile de Hassi Mamèche vers la morgue de l’hôpital de Mostaganem. Le couple vivait à coté de la brigade de la gendarmerie nationale où le meurtrier s’est rendu après avoir perpétré son forfait. Les éléments de la brigade de la gendarmerie nationale de Hassi Mamèche ont ouvert une enquête pour éclaircir au mieux cette affaire.
Et une autre EgorgEe en public A Tissemsilt
Cette fin du mois sacré a été aussi plus meurtrière pour la ville de Tissemsilt et ses habitants n’oublieront pas de sitôt le drame qui s’est produit hier lundi au quartier de Hai S’baa aux environs de dix heures du matin. En effet, les informations recueillies auprès des témoins avancent que le dénommé D.A 41 ans circulait dans les ruelles très fréquentées de Hai S’baa lorsqu’il aperçut sa femme dans ce quartier parlant au téléphone et sans aucune hésitation, il sortit un couteau et égorgea sa femme B.A 37 ans devant les passants abasourdis par l’ampleur du geste, les services de la police n’ont pas trop tardé à intervenir et ouvrir une enquête …

Rym.B et A.OULD EL HADRI
Vendredi 2 Septembre 2011 - 10:25
Lu 1471 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+