REFLEXION

A LA HAUTEUR DE L’AGENCE DE TRANSPORT DES VOYAGEURS “EL GHALMI”: Les piétons réclament une passerelle métallique



Visiblement certaines chaussées sont devenues dangereuses depuis ces dernières années, tant le parc automobile de la deuxième grande ville de l’ouest du pays, Sidi Bel Abbès a pris des dimensions grandeur nature. D’où traverser la route sans danger est une utopie. Au niveau du pâté d’immeubles dit « Dubai » le centre commercial et la station Naphtal par exemple, les piétons, les familles et voyageurs désireux de traverser la chaussée à double sens pour regagner l’agence de transport des voyageurs du Nord ( ElGhalmi) et vice versa courent à longueur de journée d’énormes risques. De plus sachons que cet axe routier Sidi Bel Abbès – Oran, du point de vue économique local et national est important, et connaît un trafic implacable. Quotidiennement, ce ne sont pas moins de 30000 véhicules (transport de marchandises, cars de transport de voyageurs, les taxis inter-wilaya et autres véhicules qui transitent par le chef–lieu). C’est dire l’installation d’une passerelle métallique est devenue un impératif. Les services concernés, en l’occurrence l’APC, la direction des transports et la direction des travaux publics doivent prendre en charge ce mini-ouvrage pour régler à la fois l’anarchie constatée et le problème de sécurité des piétons et enfin servira de trait d’union entre les riverains des deux quartiers.

DaouadjiM.
Dimanche 17 Avril 2011 - 12:26
Lu 388 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+