REFLEXION

À L’OCCASION DU MOIS DE RAMADHAN : Mohamed Aissa appelle à bannir le discours de la haine



Le ministre des affaires religieuses et des  wakfs, Mohamed Aissa, a appelé, à Médéa, la société à s’éloigner  de toute forme de violence et bannir le discours de  la haine de l’autre, afin de se prémunir contre toute dérive dangereuse  susceptible de provoquer des divisions au sein de la nation. S’exprimant en marge de l’inauguration de la mosquée El-Ihsane, sise au  nouveau pole urbain de Médéa, le ministre a affirmé que la violence et la  haine est le plus grand mal qui range les sociétés actuelles et à l’origine  des guerres et conflits meurtriers qui endeuillent de nombreuses sociétés à travers le monde, relevant que les musulmans sont appelés, aujourd’hui,  plus que jamais, à rejeter les appels à la violence et au sectarisme. La diversité dans les idées et les opinions religieux ne doit pas être un  facteur de division, servir de prétexte pour l’exclusion de l’autre ou à  justifier des comportements et des agissements contraires aux préceptes de  l’Islam, comme elle ne doit pas sortir du cadre de l’ijtihad et  l’interprétation, a-t-il ajouté, soulignant que la tolérance et  l’acceptation de l’autre doit être la règle, car, nul n’a autorité ou  mandaté pour imposer sa vision et sa perception au reste de la communauté. Rappelant le rôle des mosquée, le ministre a mis en exergue la nécessité  de mettre à l’abri ces lieux de culte des adeptes de la violence et du sectarisme religieux, soutenant que la mosquée ne doit pas se transformer,  sous quelque prétexte que ce soit, à un lieu de division ou d’exclusion de  l’autre.

Ismain
Samedi 27 Mai 2017 - 18:38
Lu 130 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 17-10-2017.pdf
8.41 Mo - 16/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+