REFLEXION

A L’OCCASION DE LA JOURNEE NATIONALE DE LIBERTE DE LA PRESSE, MESSAHEL RASSURE : Pas de prison pour les journalistes

Le ministre de la Communication, Abdelkader Messahel, lors de sa rencontre, mardi, à Alger avec des représentants de médias nationaux à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de la presse, décrétée par le président de la République le 3 mai 2013 , a rassuré les journalistes qu’aucune peine de prison ne sera prononcée à leur encontre quelles que soient les informations rapportées.



A L’OCCASION DE LA JOURNEE NATIONALE DE LIBERTE DE LA PRESSE, MESSAHEL RASSURE : Pas de prison pour les journalistes
En marge de la rencontre tenue à la résidence El-Mithaq, le ministre de la Communication, accompagné de responsables de médias nationaux, a visité une exposition de photos et de documents retraçant les différentes étapes franchies par la presse nationale pendant la guerre de libération nationale et après l’indépendance. La Journée nationale de la presse est célébrée dans l’ensemble des wilayas avec un programme mettant en exergue l’évolution du secteur de l’information et de la communication. Le ministre de la Communication, Abdelkader Messahel, a indiqué, dans ce contexte, que la loi sur l’information consacre le droit du citoyen à l’information et garantit au journaliste le droit d’accès aux sources de l’information. L’Etat a œuvré pour que le secteur da presse accède à "la place qui lui sied" à travers la promulgation d’une loi organique qui consacre "le droit du citoyen à l’information et garantit au journaliste le droit d’accès aux sources de l’information", a précisé M. Messahel lors de la même rencontre. Le ministre a souligné l’importance de cette loi qui a permis de "réaliser des progrès majeurs, notamment la dépénalisation du délit de presse et le droit de réponse en cas de diffamation et d’atteinte à la vie privée conformément aux normes en vigueurs au niveau international". L’Algérie "s’apprête à finaliser un arsenal de textes législatifs et réglementaires dans le cadre d’une démarche nationale globale visant à introduire des réformes globales qui permettent de hisser son expérience démocratique au niveau des aspirations de la société", a ajouté M. Messahel.

Riad
Mardi 22 Octobre 2013 - 22:00
Lu 157 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+