REFLEXION

A DEUX SEMAINES DE LA FETE DE L’AÏD : Ruée vers la friperie «de luxe»



En dépit des mesures prises par les pouvoirs publics l’année dernière pour l’interdiction de l’importation de la friperie, cette activité commerciale ne semble pas perdre des ailes puisque de nombreux citoyens, dont les revenus n’arrivent pas à joindre les deux bouts jusqu’à la fin du mois, se ruent actuellement vers la friperie «de luxe», en vue de satisfaire les demandes de leurs enfants  à l’approche de la célébration de la fête  de l’Aïd El Fitr. Le marché d’El Hamri et quelques magasins spécialisés dans cette activité sont pris d’assaut par des dizaines de familles en quête des habits de l’Aïd à des prix abordables.   

Medjadji. H
Mercredi 24 Juillet 2013 - 22:00
Lu 187 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+